AFP

La première pour Poutiainen

La première pour Poutiainen
Par Eurosport

Le 24/10/2009 à 14:11Mis à jour

Lauréate du globe de cristal de la spécialité l'hiver dernier, Tanja Poutiainen a idéalement débuté sa saison 2009-2010, samedi. A Sölden, la Finlandaise a remporté le géant devant Kathrin Zettel et Denise Karbon, qui avait signé le meilleur temps du premier run. Tessa Worley a pris la 12e place.

Eurosport Player: Regardez toute la saison en LIVE

Voir sur Eurosport

Passée tout près de la victoire par le passé, Tanja Poutiainen a, cette fois-ci, eu les centièmes de son côté à Sölden. Ou plutôt, le centième. Car, c'est avec cette infime marge que la Finlandaise, deuxième en 2004 et 2008, s'est imposée lors du géant d'ouverture de cette saison qui connaîtra son point d'orgue en février prochain, avec les Jeux Olympiques de Vancouver. Sur le glacier du Rettenbach, la skieuse de Rovaniemi s'est offert la neuvième victoire de sa carrière en Coupe du monde, la quatrième en géant.

Reuters

Worley, première Tricolore

La tenante du titre autrichienne, qui rêvait de signer un doublé devant son public, a pourtant tout donné lors de son second run. De l'engagement mélangé à un grain de réussite lui a permis d'y croire. Passée tout près de la correctionnelle dans le mur en haut du tracé, Zettel a pris le commandement à l'arrivée, reléguant la Slovène Tina Maze, à 83 centièmes. Son leadership n'a duré que l'espace d'un dossard, puisque Tanja Poutiainen a mis rapidement fin aux espoirs de la jeune Autrichienne, nouveau fer de lance d'une Wunderteam qui a probablement perdu Nicole Hosp pour de longs mois. Meilleur temps à l'issue de la première manche, Denise Karbon a complété le podium. Troisième sur la ligne, l'Italienne, déjà victorieuse à Sölden, n'a pas su maîtriser le plat final et a laissé échapper plus de six dixièmes après le deuxième intermédiaire passé pourtant en tête (-0"32).

Reine de l'hiver dernier, l'Américaine Lindsey Vonn s'est classée 9e de l'épreuve, soit quatre rangs devant la première Tricolore. Malgré une faute d'équilibration majuscule lors du second tracé, où elle fut tout près de la chute, Tessa Worley est parvenue à rallier l'arrivée. Sa 13e place est encourageante mais ne doit pas être une fin en soi. La Française, qui se rendra à Aspen le 28 novembre prochain avec un titre à défendre, vaut beaucoup mieux que ça. Quatre autres skieuses tricolores s'étaient qualifiées pour la seconde manche. Les quatre sont également dans les points à l'arrivée : Taïna Barioz 16e, Olivia Bertrand 22e, Ingrid Jacquemod 23e et Marion Bertrand 25e.

AFP

0
0