Getty Images

Tessa Worley deuxième du géant d'ouverture derrière Viktoria Rebensburg

Enfin un podium pour Worley à Sölden

Le 28/10/2017 à 13:58Mis à jour Le 28/10/2017 à 14:40

COUPE DU MONDE - La Française Tessa Worley a pris la deuxième place samedi du géant d'ouverture à Sölden derrière l'Allemande Viktoria Rebensburg. La skieuse tricolore monte ainsi pour la première fois de sa carrière sur le podium dans la station autrichienne. L'Italienne Manuela Moelgg complète le podium.

Un large sourire. Un soulagement aussi. Après dix tentatives infructueuses, Tessa Worley est enfin montée sur un podium à Sölden. La Française, qui n'avait jamais fait mieux que 4e ici, a pris la deuxième place du géant d'ouverture en Autriche, ce samedi, devancée uniquement par l'Allemande Viktoria Rebensburg. L'Italienne Manuela Moelgg, en tête après la première manche, a complété le podium.

Décevante et "sur la retenue" lors de son premier passage sur le glacier du Rettenbach, Worley avait dû se contenter d'une sixième place provisoire à mi-course. Mais le faible écart (0"55 sur Moelgg) laissait entrevoir de belles choses en début d'après-midi si la Française retrouvait le ski qui lui avait permis de faire des miracles tout au long de l'hiver dernier. Plus relâchée, plus engagée, notamment dans le mur, Worley a lâché les chevaux pour prendre provisoirement la tête devant son fan-club présent à Sölden.

Shiffrin se rate en seconde manche

Seule Rebensburg, deuxième chrono de la 2nde manche, est parvenue à faire mieux ensuite. Pour 0"14 seulement, l'Allemande a fait aussi bien qu'en 2010, pour signer la 14e victoire de sa carrière en Coupe du monde. Idéalement placée avant le cut (2e à 0"12 de Moelgg), Mikaela Shiffrin a commis beaucoup trop de fautes ensuite pour rêver d'un quatrième podium en quatre ans à Sölden. Et c'est finalement à une décevante 5e place (à 0"74) que l'Américaine a soldé sa course.

Une autre Tricolore a marqué des points ce samedi. De retour de blessure, Taïna Barioz a terminé au 17e rang (à 2"25), quelques places derrière celle qui court sous pavillon suédois désormais, Estelle Alphand (14e à 1"86).

0
0