Lara Gut-Behrami est de retour au sommet de la discipline. Près de trois ans après son dernier succès en Super-G, à Cortina d’Ampezzo en janvier 2018, la Suissesse a renoué avec le succès en remportant celui disputé à Sankt Anton, en Autriche. Sur un tracé très rapide mais piégeux, Gut-Behrami n’a pas sorti la course parfaite mais cela lui a suffi pour devancer l’Italienne Marta Bassino (+ 0’’16) et sa compatriote Corrine Suter (+ 0’’20). Avec cette victoire, sa 13e en Super-G, elle s’empare du dossard rouge de la spécialité. Côté Tricolore, grosse déception pour Tiffany Gauthier qui a enfourché alors qu’elle filait vers un top 5. Tessa Worley a également abandonné.

St. Anton am Arlberg
Incroyable : Partie pour un top 5, Gauthier a tout perdu à quelques mètres de la ligne
10/01/2021 À 12:45

Toujours placée depuis le début de saison (top 11 sur chacune des huit premières courses), Lara Gut-Behrami n’arrivait pas à aller chercher ce petit plus qui lui aurait permis de renouer avec la victoire. Un petit plus qu’elle a enfin trouvé ce dimanche sur la piste autrichienne. Partie avec beaucoup d’engagement, et une énorme volonté de renouer avec son niveau d’antan dans la discipline (vice-championne du monde en 2013, deux petits globes en 2014 et 2016), la Suissesse a offert un récital en négociant à la perfection un Super-G complexe, tracé par le technicien français. Tactiquement parfaite sur l’Ice Fall pour éviter un piège qui a surpris de nombreuses filles, elle y a au contraire engrangé un maximum de vitesse. Presque trop.

Sur un tracé piégeux, Gut-Behrami a sorti le grand jeu : Revivez sa belle victoire

Gauthier, à une porte près...

Très rapide sur le bas, Gut-Behrami s’est faite une grosse frayeur en passant tout près de la sortie de piste. Mais la Suissesse a su se rattraper. Et il n’en fallait pas moins non plus face à Marta Bassino. Toujours aussi juste sur les lignes, l’Italienne a signé la meilleure performance de sa carrière dans la discipline en prenant, comme à Bansko il y a un an, une superbe 2e place, juste devant Suter, encore sur le podium comme à Val d’Isère. Un résultat qui permet à Bassino de reprendre de nombreux points dans la course au classement général (dont elle est troisième) à Michelle Gisin (8e) et Petra Vlhova (17e). Vainqueur du Super-G de Val d’Isère, Ester Ledecka était encore parti pour jouer la gagne avant de commettre une grosse faute sur le bas et de devoir se contenter de la 6e place (+ 1’’33). Une petite déception.

Bassino, c'est du solide : sa 2e place sur le Super-G

Mais rien à voir avec celle que doit ruminer Tiffany Gauthier. La Française, en panne de gros résultats depuis le début de l’hiver, avait pourtant tout bien fait en négociant parfaitement les mouvements de terrain et les pièges placées par son entraineur. Mais, alors que plus rien ne semblait pouvoir l’empêcher d’accrocher le top 5 (elle a passé la ligne en 5e position à 0’’46), la Tricolore a enfourché la dernière porte un peu bêtement et s'est privée d’un gros résultat qui lui aurait fait du bien. La déception est moins importante pour Tessa Worley mais le résultat est le même pour la skieuse du Grand-Bornand, sortie au niveau de l’Ice Fall. La meilleure Tricolore a été finalement Laura Gauche, qui a accroché le top 20 (20e, + 2’’48). Mais il y avait vraiment moyen de faire mieux pour les Bleues. 5

Incroyable : Partie pour un top 5, Gauthier a tout perdu à quelques mètres de la ligne

St. Anton am Arlberg
Suter, c'est l'assurance de la régularité : Revivez sa 3e place lors du Super-G
10/01/2021 À 11:43
St. Anton am Arlberg
Bassino, c'est du solide : sa 2e place sur le Super-G
10/01/2021 À 11:41