Eurosport

Paerson toujours là

Paerson toujours là
Par AFP

Le 19/12/2008 à 06:20Mis à jour

La Suédoise Anja Paerson, en tête après le Super-G du matin, a maîtrisé sa manche de slalom pour remporter le Super Combiné de St-Moritz. L'Autrichienne Nicole Hosp, meilleur temps du slalom, et la Suissesse Fabienne Suter complètent le podium. Marie Marc

La Suédoise Anja Paerson a enlevé le super-combiné de St-Moritz, sa 39e victoire en Coupe du monde, et compte bien passer le cap de la quarantaine ce week-end dans la très chic station des alpes suisses qui lui va si bien. "La 40e ? Demain, j'espère", a déclaré en souriant la Suédoise, triple championne du monde en 2007 du super-combiné, de la descente et du super-G. Eclipsée cette saison par le départ en fanfare de l'Américaine Lindsey Vonn et de l'Allemande Maria Riesch, la Suédoise de 27 ans a rappelé ses talents de polyvalente, qui lui avaient valu deux grands globes de cristal, lors de ce premier super-combiné. devant Aurélie Revillet. Sandrine Aubert n'a pas fini le slalom.

Meilleur temps d'un super-G écourté en raison du vent soufflant dans la matinée, elle a réussi à maintenir son avance au terme du slalom pour s'imposer avec un temps cumulé de 1 min 41 sec 87/100. L'Autrichienne Nicole Hosp, la meilleure skieuse de la saison 2006/07, a pris la deuxième place, à 1 sec 12 de la Suédoise, tandis que la Suissesse Fabienne Suter suscitait une levée de drapeaux rouges à croix blanche, en délogeant Riesch de la 3e place du podium. Paerson, dont la dernière victoire remontait au super-combiné de Crans-Montana le 9 mars, s'était déjà offert un doublé sur la Corviglia, il y a an, lorsque St-Moritz avait hérité de la descente et du super-G annulés à Val-d'Isère (France).

Marchand-Arvier, meilleure Française et 11e

"C'est presque une course à domicile pour moi" , a estimé la Suédoise, qui compte désormais cinq podiums au fond des Grisons, sans compter un titre en géant lors des Championnats du monde en 2003. Elle, qui adore faire l'avion dans l'aire d'arrivée pour marquer sa victoire, pourrait bien encore planer lors du super-G samedi et de la descente dimanche. Un peu handicapée par un gros rhum ces dernières semaines, Nicole Hosp était ravie de retrouver le devant de la scène, et de rester au contact de Vonn, toujours en tête du classement général. D'autant plus que l'Américaine, qui l'avait supplantée la saison passée pour le titre, est restée le compteur bloqué avec sa sortie de piste dans le slalom. Fabienne Suter, la discrète Suissesse pourtant peu à l'aise entre les piquets, monte pour la deuxième fois sur le podium cette saison, après sa 2e place à Lake Louise dans les Rocheuses canadiennes.

Marie Marchand-Arvier a réussi le meilleur résultat français de la journée, avec une 11e place. "Cela me fait du bien pour la suite, et ça pourra peut-être me lancer pour un bon week-end" , a souligné la skieuse des Contamines. Ingrid Jacquemod (26e) et Marion Rolland (27e) ont également fini dans les points. La jeune Tessa Worley, gagnante du géant d'Aspen aux Etats-Unis fin novembre, s'est classée 30e pour sa première course dans une autre discipline, qui servait surtout à la tester à la fois en vitesse et en slalom. Elle termine devant Aurélie Revillet (31e). Sandrine Aubert n'a pas fini le slalom.

0
0