AFP

Faivre en tête, Pinturault et Fanara juste derrière: les Bleus étaient déchaînés en 1re manche

Faivre en tête, Pinturault et Fanara juste derrière: les Bleus étaient déchaînés en 1re manche

Le 19/03/2016 à 10:30Mis à jour Le 19/03/2016 à 11:05

COUPE DU MONDE - Mathieu Faivre a été le plus rapide du premier tracé du géant de St-Moritz. Supersonique, le Français a devancé son compatriote Alexis Pinturault et Florian Eisath. Un troisième Français est idéalement placé : Thomas Fanara a pris la 4e place provisoire. La seconde manche est prévue à 12h.

Eurosport Player: Regardez toute la saison en LIVE

Voir sur Eurosport

Les championnats de France à St-Moritz. Ou quelque chose comme ça. A voir le résultat de la première manche du géant des finales, on pourrait se poser la question. Ce samedi matin, Mathieu Faivre a été le plus rapide du premier tracé. Survolté, le Français a signé une manche parfaite et devancé son compatriote Alexis Pinturault. Thomas Fanara est un très bon quatrième. Seul l'Italien Florian Eisath a pu empêcher un trio de tête 100% tricolore. La seconde manche est à suivre à 12h.

Vidéo - La 1re manche de Faivre

01:39

Sur un tracé qui aura bien tenu, malgré un soleil omniprésent, Faivre a commis son meilleur ski de l'hiver. Parti avec le dossard 4, le Niçois a skié très juste et a parfaitement manoeuvré les mouvements de terrain. En 1'07"89, il a devancé Alexis Pinturault de 0"20. Le skieur de Courchevel est le seul à avoir titillé Faivre. Troisième, l'Italien Florian Eisath a accusé près d'une demi-seconde de retard (+0"47) sur la ligne. Un troisième Tricolore a été à la fête : Thomas Fanara, un temps sur le podium provisoire, a finalement hérité de la quatrième place à 0"56.

Quatrième Français en lice, Victor Muffat-Jeandet a pris la huitième place à 1"18, juste derrière l'Autrichien Marcel Hirscher, assuré du gain du globe de la discipline depuis Kranjska Gora. Ce premier opus a été aussi marqué par une image insolite. Dossard 25 sur le dos, Roland Leitinger a été gêné par... un bidon, à deux reprises, lors de son passage. Ce qui a eu le don d'énerver l'Autrichien, très en vue en début d'hiver (6e à Sölden, 10e à Beaver Creek) et qui aurait mérité un second passage.

Vidéo - Leitinger gêné... par un bidon

01:41
0
0