Taïna Barioz (FRA, 2e du slalom géant de Saint-Moritz) :

A propos de la seconde manche :

St. Moritz
Rupture du ligament croisé pour Noens
21/03/2016 À 17:25

"J'étais pas trop inquiète (avant la seconde manche), mais c'est vrai que ça m'a traversé l'esprit que je ne pouvais pas faire ce podium et je voulais vraiment monter dessus pour être tranquille tout l'été et ne pas ressasser. (Depuis décembre 2009 et son premier podium) J'étais toujours là, un peu loin aussi, on est d'accord. Je me suis aussi blessée et j'ai eu du mal à revenir. Je suis vraiment contente d'avoir persévéré, continué à travailler. Ça signifie beaucoup aujourd'hui et j'étais presqu'à deux doigts de pleurer alors que je ne suis pas quelqu'un de très émotif."

A propos des répercutions de podium :

"On va pouvoir relancer la machine, et ça signifie beaucoup pour tout le monde, toutes les filles, tous les coaches qui font un travail incroyable et qui croient en nous tous les jours même quand on n'y croit pas. (Les Mondiaux en 2017 à St Moritz). C'est une piste qui me plaît bien depuis longtemps (6e en 2013, ndlr). Après je n'avais rien à perdre, j'avais fait un bon entraînement et j'arrivais dans de bonnes dispositions. J'étais en forme et j'ai pris ma chance. En tout cas, les trois garçons hier (triplé français en géant masculin) m'ont donné des idées."

St. Moritz
Brem a raflé le globe de géant pour... quatre petits centièmes !
20/03/2016 À 12:13
St. Moritz
Barioz termine sa saison avec un beau podium
20/03/2016 À 11:57