Après le slalom, remporté ce vendredi matin par Mikaela Shiffrin, le brouillard avait poussé les organisateurs à annuler le Super-G prévu dans la foulée. Un temps envisagée, l'idée de comptabiliser la course de samedi comme Super-G du combiné a finalement été abandonnée.
"Nous avons fait pression pour que cette course puisse être comptabilisée demain (samedi) mais pour des raisons financières, cela a été impossible, c'est dommage pour le sport", a expliqué Markus Myer, directeur de course à la Fédération internationale de ski, durant la réunion des équipes.

Deux Super-G prévus ce week-end

Ski alpin
Odermatt, Shiffrin au sommet, les déceptions Robinson et Schwarz : les tops et flops de la saison
22/03/2022 À 23:03
Il s'agissait de l'un des deux seuls combinés de la saison, avec celui de Crans-Montana (le 4 mars) et le seul avant les jeux Olympiques de Pyeongchang. Le programme se poursuit donc comme prévu avec un Super-G programmé samedi matin à 10h45 et un second dimanche à 10h30.
Mais les prévisions météorologiques ne sont pas très optimistes pour samedi. Une dizaine de centimètres de neige fraîche sont attendus dans la nuit et jusqu'au matin. De plus, le vent devrait souffler en rafales de 50 à 70 km/h au moment de la course.
Courchevel
Shiffrin relativise sa saison : "Il y a eu des hauts et des bas mais j'ai atteint mon objectif !"
19/03/2022 À 13:42
Courchevel
Encore une déception pour Shiffrin en slalom : sa seconde manche
19/03/2022 À 13:10