Getty Images

Missillier dit stop

Missillier dit stop
Par AFP

Le 29/03/2019 à 10:35Mis à jour Le 29/03/2019 à 10:56

Le skieur français Steve Missillier a annoncé jeudi soir sa retraite. A 34 ans, le vice-champion olympique de géant en 2014 quitte le cirque blanc sur une rupture du tendon d'Achille subie en décembre dernier. Missillier a vu ses dernières saisons tronquées par des blessures à répétition.

Le Français Steve Missillier, vice-champion olympique de slalom géant à Sotchi (Russie) en 2014, a décidé de mettre un terme à sa carrière à 34 ans, une annonce faite sur les réseaux sociaux jeudi soir. "Toutes les bonnes choses ont une fin, c'est pourquoi j'ai décidé de mettre un terme à ma carrière...!", a écrit le skieur du Grand Bornand sur son compte Instagram.

Missillier a été victime d'une rupture du tendon d'Achille gauche lors de la première manche du slalom géant de Val d'Isère début décembre 2018, comptant pour la Coupe du monde de ski alpin. "Cette blessure a bien entendu contribué grandement à ma décision", a ajouté le Bornandin dans un message plus long sur son compte Facebook.

Missillier est monté sur le podium du slalom géant des Jeux olympiques de Sotchi en 2014, deuxième derrière l'Américain Ted Ligety, la référence de la discipline à l'époque, et devant son compatriote Alexis Pinturault.

Vice-champion olympique

"Ces dernières années ont été plutôt difficiles avec beaucoup de blessures à répétition : le dos en 2015 pour débuter, rupture du ligament latéral interne à Alta Badia en 2016, opération de la rotule en 2017, saison blanche à cause du dos encore pour la saison 2017/18 et pour finir rupture du tendon d'Achille fin 2018. Je crois que mon corps me dit d'arrêter et je suis prêt !", a expliqué Missillier.

En 180 départs de Coupe du monde, Missillier a décroché un seul podium, une troisième place en slalom derrière deux Autrichiens, le crack en devenir du ski alpin, Marcel Hirscher, et le meilleur de la "Wunderteam" de l'époque, Benjamin Raich. C'était le 12 décembre 2010 et il ne pouvait pas rêver meilleur moment, le jour de ses 26 ans à domicile sur la Face de Bellevarde.

"Je n'ai certes pas fait beaucoup de podiums dans ma carrière, mais ils ont été très importants et je ne les oublierai jamais !", s'est-il remémoré, affirmant n'avoir aucun regret dans sa carrière.

0
0