Jacquemod, bis repetita

Jacquemod, bis repetita
Par Eurosport

Le 20/12/2006 à 18:00Mis à jour

Cinquième de la première descente de Val d'Isère, Ingrid Jacquemod a terminé à la même place lors de la seconde mercredi. L'Américaine Lindsey Kildow, impériale sur la piste Oreiller-Killy, a succédé à sa compatriote Julia Mancuso (2e) sur la plus haute m

Eurosport Player: Regardez toute la saison en LIVE

Voir sur Eurosport

Les choses qui se répètent ont l'habitude de plaire. Ingrid Jacquemod a fait passer l'adage latin du texte à la gestuelle en prenant pour la deuxième fois d'affilée la cinquième place de la descente dames de Val d'Isère. Sur "sa" piste, l'Avaline a reproduit le ski qui lui avait permis de briller mardi. A l'aise sur la partie haute du tracé réservée aux meilleures glisseuses, appliquée sur les sauts du Téléphone ou sur la fameuse Bosse à Emile, la Française a une nouvelle fois allié précision et vitesse d'exécution, mais a parfois manqué de vélocité dans les passages qui en nécessitaient plus qu'elle n'en proposait.

Et même si Jacquemod a régalé son public, sa performance n'a pas suffi pour décrocher la victoire. Cette dernière est revenue à l'Américaine Lindsey Kildow (dossard 30) qui a succédé à sa compatriote Julia Mancuso, deuxième mardi, au palmarès de Val d'Isère, et qui a repoussé ses poursuivantes à plus d'une seconde. Toujours aussi solide sur la piste Oreiller-Killy, Mancuso a terminé à 1"24 et offre à l'équipe étasunienne un doublé retentissant.

Paerson se rassure

Dans le clan français, outre la nouvelle jolie performance d'Ingrid Jacquemod, un autre exploit a retenu l'attention. Partie avec le dossard 38, Marie Marchand Arvier s'est fendue de la 11e place, égalant ainsi son meilleur classement en Coupe du monde (11e du Super-G de Hafjell l'hiver dernier). Un bel au revoir à la piste Oreiller-Killy qui proposait sa dernière course de Coupe du monde...

LA DECLA : Ingrid Jacquemod (5e)

"C'est bien ce que je fais ici. En arrivant j'avais des ambitions au niveau des sensations et de l'engagement, mais je ne savais pas quoi attendre en termes de résultats. Je suis mieux de jour en jour, ce sont des étapes de franchies, c'est important pour construire quelque chose de solide. C'est la preuve que je progresse."

LES FRANÇAISES CLASSEES DANS LES POINTS :

Ingrid Jacquemod (5e) : Sa fiche
Marie Marchand-Arvier (11e) : Sa fiche
Marion Rolland (27e) : Sa fiche

0
0