Val Gardena, c’est bel et bien chez lui. Pour la troisième fois consécutive, Aleksander Aamodt Kilde aura été le patron dans les Dolomites, en remportant ce vendredi le super-G disputé sur la Saslong. Impérial sur le haut, déterminé dans le Ciaslat, le Norvégien a devancé les Autrichiens Matthias Mayer (+ 0’’22) et Vincent Kriechmayr (+ 0’’27) pour s’offrir déjà sa troisième victoire de la saison après son doublé à Beaver Creek. Passé à côté de son Super-G (22e), Marco Odermatt laisse le dossard rouge de leader du super-G à Mayer, qui sa rapproche au général, et rate l’occasion de creuser l’écart sur Pinturault dans la course au gros globe.
Le film du Super-G
Val Gardena a beau faire la fierté des Dolomites et de l’Italie, c’est une terre annexée depuis bien longtemps par les skieurs norvégiens, notamment en super-G où ils avaient remporté 7 des 9 épreuves de Coupe du monde disputés sur la Saslong. Et Aleksander Aamodt Kilde en est désormais le roi. Déjà vainqueur du super-G et de la descente l’hiver dernier, le Norvégien est bien parti pour remettre ça puisqu’il a dominé le super-G ce vendredi, au terme d’une démonstration. Excellent sur le haut, très rectiligne et où il fallait faire parler sa glisse, Kilde a ensuite fait la différence sur le bas, à la sortie d’un Ciaslat qu’il aura négocié avec beaucoup de justesse et de légèreté, pour en ressortir avec un maximum de vitesse. Et ça a payé. Le voilà avec une troisième victoire de suite cette saison, complètement relancé après sa blessure de l’hiver passé, déjà oubliée.
Val Gardena
C'était le jour de Bennett !
18/12/2021 À 18:08
https://i.eurosport.com/2021/12/17/3273251.jpg

Jour sans pour les Français

Le Norvégien a pris le dessus sur les deux Autrichiens, décidément souvent dans le vrai mais peu victorieux cette saison, Matthias Mayer et Vincent Kriechmayr, encore très juste techniquement mais qui ont dû s’incliner. Mais ils étaient bien les seuls à pouvoir rivaliser, les seuls à moins d’une demi-seconde de Kilde. Bien loin devant Marco Odermatt, grand perdant du jour. Le Suisse, passé à côté de sa course sans vraiment comprendre pourquoi, malgré de bonnes sensations, n’a pris que la 24e place du Super-G, à 1’’37 du Norvégien. Un retard pas si conséquent (il n’est qu’à une demi-seconde de la 6e place) mais les centièmes coutaient très cher ce vendredi. Il rate ainsi l’occasion de creuser l’écart avec Alexis Pinturault dans la course au gros globe mais, surtout, voit Matthias Mayer - qui lui pique le dossard rouge de leader de la discipline - revenir à 63 points, avant une descente samedi à laquelle il ne participera pas.
Les Français y seront bien et ils tenteront de se rattraper après un super-G très moyen. Le Ski n’était pas mauvais techniquement mais, globalement, les Tricolores auront été trop gentils sur une piste qui demandait beaucoup plus d’audace et de prise de risques. Les deux seuls Français dans les points ont terminé côte à côte puisque Nils Allegre, prend la 15e place (+ 1’’19), juste devant Johan Clarey (17e, + 1’’20). Déception pour Matthieu Bailet, hors des points alors qu’il s’élançait avec le dossard 1. Mais, ce vendredi, il valait mieux s’élancer un peu plus tard et profiter du soleil sur le bas. Les Français espéreront un meilleur sort samedi sur la descente. Pas Kilde, qui se verrait bien réussir le doublé. Comme l’an passé.
Val Gardena
Sixième, Clarey pouvait espérer encore mieux sur la Saslong : sa descente décryptée
18/12/2021 À 16:15
Val Gardena
Le podium pour Hintermann en descente
18/12/2021 À 14:23