Getty Images

Impeccables en slalom, Pinturault et Muffat-Jeandet peuvent désormais viser la victoire

Impeccables en slalom, Pinturault et Muffat-Jeandet peuvent viser la victoire

Le 18/01/2019 à 11:49Mis à jour Le 18/01/2019 à 12:02

WENGEN - Si Marco Schwarz a pris une petite longueur d'avance lors du slalom vendredi matin, c'est bien Alexis Pinturault et Victor Muffat-Jeandet, auteurs des deuxième et troisième temps, qui apparaissaient comme les favoris à la victoire dans le combiné, avec le Suisse Mauro Caviezel.

Les Français sont dans le coup. Médaillés du combiné lors des derniers Jeux Olympiques, Alexis Pinturault et Victor Muffat-Jeandet se sont placés à l'issue du slalom du combiné de Wengen. Respectivement 2e et 3e, les Tricolores n'ont rien pu faire face à l'Autrichien Marco Schwarz, l'un des hommes en forme du moment. Spécialiste des épreuves de vitesse mais bon 6e (+ 1''60) du slalom, Mauro Caviezel apparait comme le grand favori désormais avant la descente.

Parti avec le dossard 1, le Suisse a su profiter d'une piste parfaite pour réaliser une superbe manche de slalom. Propre, travaillant bien sous la porte et proche du piquet, Caviezel a surpris en faisant bien mieux que les autres descendeurs comme le Norvégien Kjetil Jansrud (12e, + 2''59), l'Autrichien Romed Baumann (14e, + 2''72) ou l'Américain Bryce Bennett (18e, + 3''72). Ça sera bien lui la meilleure carte suisse, devant Sandro Simonet (8e, + 1''73) et le champion du monde de la spécialité, Luca Aerni (15e, + 2''96), et les Français devront s'en méfier.

Pourtant, il n'y aura pas vraiment de regrets à avoir pour les Tricolores. Assez juste sur la slalom même si cela a parfois manquer d'engagement, Alexis Pinturault (2e, + 0''20) et le tenant à Wengen Victor Muffat-Jeandet (3e,+ 0''87) voire même Thomas Mermillod Blondin (7e, + 1''66) sont dans les temps pour jouer un nouveau podium en combiné. Certes, il faudra rattraper Marco Schwarz, impeccable pour réaliser le meilleur temps (48''77) mais l'Autrichien n'est pas un grand descendeur. Au contraire de Caviezel, clairement l'homme à battre cette après-midi.

0
0