Getty Images

Schwarz remporte le combiné de Wengen devant Muffat-Jeandet et Pinturault

Schwarz souffle le combiné à Muffat-Jeandet et Pinturault

Le 18/01/2019 à 14:52Mis à jour Le 18/01/2019 à 17:06

WENGEN - Les Français ont brillé mais sont passés près d'un grand bonheur : Victor Muffat-Jeandet et Alexis Pinturault ont terminé 2e et 3e du combiné de Wengen, vendredi. Seul Marco Schwarz, en tête après le slalom, les a devancés. L'Autrichien décroche sa deuxième victoire en Coupe du monde.

On attentait tout mais sans doute pas ça. Pur slalomeur, Marco Schwarz a réussi une descente impressionnante pour remporter ce vendredi le combiné de Wengen au nez et à la barbe des spécialistes. Sur le Lauberhorn, l'Autrichien a limité la casse pour s'imposer devant deux Français, le tenant du titre Victor Muffat-Jeandet (+ 0''42) et Alexis Pinturault (+ 1''12). Il s'agit de sa deuxième victoire en 2019, après le City Event d'Oslo. Sans doute la plus inattendue.

On le savait très fort en slalom. Il a montré avoir également de vraies qualités en descente. En tête à l'issue du slalom lors duquel il avait créé de gros écarts sur les spécialistes de vitesse, l'Autrichien savait qu'il lui serait quand même difficile de résister aux Pinturault, Muffat-Jeandet ou encore Caviezel. Ses références en descente posaient d'ailleurs question, lui qui ne comptait qu'une descente en Coupe du monde : c'était lors du combiné de Wengen la saison passée. Pourtant, il s'y est montré impressionnant. Très lucide dans le Kernen-S, ressortant avec beaucoup de vitesse, Schwarz a fait jeu égal avec les descendeurs, ne concédant que sept dixièmes à Jansrud et quatre à Innerhofer, trop loin espérer quoi que ce soit (7e et 10e).

Alexis Pinturault à Wengen le 16 janvier 2019

Alexis Pinturault à Wengen le 16 janvier 2019Getty Images

50e podium pour Pinturault

Une performance aussi inattendue que nécessaire. Car, avant lui, ses adversaires directes avaient fait le travail. Notamment Victor Muffat-Jeandet. Tenant du titre sur la Lauberhorn, 2e en 2015, le Français avait réussi l'une des meilleures descentes de sa carrière (10e temps, à égalité avec Innerhofer !) pour prendre la tête provisoire, se permettant même de creuser l'écart avec Mauro Caviezel, pourtant 2e de la descente de Beaver Creek en début de saison. On pensait alors le Tricolore bien parti pour s'imposer, d'autant qu'Alexis Pinturault n'a pas réussi à tenir la distance lors de la descente (3e, + 1''12).

Mais, en pleine confiance depuis le début de l'année et son succès au City Event d'Oslo (où il avait déjà battu Pinturault), Schwarz a su tout lâcher dans la descente pour s'offrir le plus grand succès de sa carrière. A l'image d'un groupe autrichien ultra performant lors de la descente qui a vu Romed Baumann et Vincent Kriechmayr, meilleurs temps de l'après-midi, réaliser les deux grosses remontées du jour (+ 9 et + 16) pour venir accrocher le top 10 (5e et 9e). Les Français se contenteront eux de nouveaux podiums. Le 50e de sa carrière pour Alexis Pinturault (son 4e de la saison), le premier de l'année pour Muffat-Jeandet. En manque de gros résultats jusqu'ici, il a bien failli retrouver les sommets, dans son jardin de Wengen. C'était sans compter sur Marco Schwarz.

Plus d'infos à suivre...

0
0