Getty Images

Vincent Kriechmayr remporte la descente

Kriechmayr signe la plus belle de ses victoires

Le 19/01/2019 à 14:17Mis à jour Le 19/01/2019 à 15:50

WENGEN - Vincent Kriechmayr a enlevé sa première victoire de l'hiver, sa quatrième en carrière, à l'occasion de la descente dans la station suisse, samedi. L'Autrichien a devancé le local Beat Feuz et le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde. Meilleur Français, Johan Clarey a fini 12e.

Ce week-end, c'était bien lui le plus rapide. Déjà vainqueur officieux celle du combiné vendredi, Vincent Kriechmayr a remporté ce samedi la mythique descente de Wengen, sur la Lauberhorn. Exceptionnel sur la partie de glisse finale, l'Autrichien a devancé le Suisse Beat Feuz (+ 0''14) et le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde (+ 0''26) pour s'offrir sa première victoire de la saison, la quatrième de sa carrière.

On attendait les Norvégiens Aleksander Aamodt Kilde (3e, + 0''26) et Aksel Lund Svindal (4e, + 0''52), l'Italien Dominik Paris (10e, + 1''27) ou l'Autrichien Max Franz, qui a chuté dans le Carroussel. Tenant du titre et leader de la Coupe du monde de la spécialité, Beat Feuz faisait lui office de grand favori, à domicile. Et il a bien cru parvenir à décrocher sa 3e victoire à Wengen, ce qui aurait été un record. A l'image de ce qu'il avait réalisé l'an passé, le Suisse a fait la différence à partir du Wasserstation tunnel pour prendre la tête provisoire, avec son dossard 5. Mais il ne l'aura gardé que deux dossards.

Vidéo - Parti à la faute dans le final, Franz s'est fait une belle frayeur

01:17

Monstrueux Carrousel de Kriechmayr

La faute à une descente exceptionnelle de la part de Vincent Kriechmayr. Souvent placé depuis le début de la saison (trois top 5), l'Autrichien avait déjà montré lors de la descente du combiné vendredi que le Lauberhorn lui seyait parfaitement en signant le meilleur chrono. En pleine confiance au moment de s'élancer avec le dossard 7, le skieur de Welsz semblait en retrait sur la partie de glisse initiale mais c'était pour mieux exploser à la sortie du Kernen-S. Engrangeant un maximum de vitesse, Kriechmayr a alors fait jeu égal avec Feuz avant de réussir une section du Carroussel parfaite, avec un engagement total. Suffisant pour devancer le Suisse (- 0''14) et remporter sa première victoire de la saison. A quelques semaines des Mondiaux d'Äre, le timing est idéal.

Vidéo - Un Kernen-S très lucide et un Carrousel de feu : Kriechmayr a découpé le Lauberhorn

02:38

Côté Français, il faudra encore attendre pour voir un Tricolore remonter sur le podium de la descente de Wengen. Ce samedi, on se serait même contenté d'un top 10. Le plus régulier cette saison, Johan Clarey est à nouveau passé d'un gros coup (12e, +1''33), perdant plus d'une demi-seconde lors de la section finale alors qu'il luttait pour un top 6. Belle 14e place (+ 1''46) pour Brice Roger alors qu'Adrien Théaux a lui déçu (18e, + 1''81), ne réussissant pas à exploiter son dossard 4. Pour la première victoire tricolore de l'hiver, il faudra encore patienter. Au moins 24 heures.

0
0