Ski de fond : un quatrième globe pour Kowalczyk, Northug espère

Un quatrième globe pour Kowalczyk, Northug espère
Par AFP

Le 13/03/2013 à 18:42

La Polonaise Justyna Kowalczyk a remporté pour la quatrième fois de sa carrière la Coupe du monde de ski de fond en s'adjugeant mercredi le sprint de Drammen (Norvège) où Petter Northug a conforté ses espoirs de remporter le globe de N.1 mondial. Kowalczyk a conquis le 27e succès de sa carrière, le sixième de la saison, en devançant deux Norvégiennes Heidi Weng, deuxième à 9/10e, et Ingvild Flugstad Oestberg, troisième à 2 secondes.
Avant les cinq dernière épreuves de la saison, elle totalise 1778 points, plus de 650 points d'avance sur sa première poursuivante, la Norvégienne Therese Johaug qui, comme sa compatriote Marit Bjoergen, star des derniers Mondiaux, a fait l'impasse sur ce sprint pour préparer le prestigieux rendez-vous d'Oslo ce week-end. La Polonaise de 30 ans finira la saison au sommet de la hiérarchie mondiale, comme en 2009, 2010 et 2011, de quoi oublier ses déconvenues des Mondiaux 2013 où elle a dû se contenter d'une médaille d'argent sur 30 km. Aurore Jean, finaliste à deux reprises en Coupe du monde début février, s'est arrêtée en quart de finale, victime d'une chute dans la ligne droite d'arrivée.

La course au globe est complètement relancée chez les messieurs avec le retour de Northug qui vient d'enchaîner deux victoires de suite et qui ne compte plus que 23 points de retard sur Dario Cologna. Le Suisse n'a pas participé au sprint de Drammen, comme le Russe Alexander Legkov, l'autre prétendant au globe de cristal. Les trois hommes se retrouveront samedi sur les hauteurs d'Oslo pour un 50 kilomètres qui s'annonce explosif. Pour conquérir son 17e succès sur le circuit mondial et espérer remporter la Coupe du monde pour la deuxième fois après 2010, Northug a devancé le Kazakh Alexey Poltaranin et le Russe Nikita Kriukov, champion du monde 2013 de la spécialité. Côté français, Baptiste Gros a fait forte impression pour seulement sa dixième apparition en Coupe du monde en terminant 12e, non sans avoir tenté le tout pour le tout dans sa demi-finale.

0
0