Considéré comme le fondeur le plus attendu des JO 2018, le Norvégien Johannes Klaebo est devenu mardi le plus jeune médaillé d'or olympique de sa discipline après son sacre lors du sprint classique à 21 ans et 114 jours. Le précédent record appartenait au Suédois Gunde Svan, qui avait 22 ans et 32 jours quand il avait été titré sur le 15 km classique en 1984 à Sarajevo.

Klaebo a dominé l'Italien Federico Pellegrino et le Russe sous bannière olympique Alexander Bolshunov. Klaebo, qui fait figure de possible successeur de la légende Björn Daehlie, octuple champion olympique, efface ainsi sa mésaventure du skiathlon, course qu'il avait terminé dimanche à une piètre 10e place.

PyeongChang
Bjoergen est bien sur le toit de l'Olympe
25/02/2018 À 07:51

Médaillé de bronze en sprint libre à Lahti (Finlande) aux Mondiaux 2017, Klaebo a véritablement explosé cet hiver, enchaînant podiums et succès. Plus jeune vainqueur de la Coupe du monde de sprint, en 2017 à 20 ans, il écrase le ski de fond mondial cette saison avec douze podiums, dont dix victoires, une place en tête du classement général de la Coupe du monde ainsi que de la Coupe du monde de sprint.

Chez les dames, c'est la Suédoise Stina Nilsson qui a remporté haut la main le premier titre olympique de sa carrière en devançant la Norvégienne Maika Caspersen Kalla, sacrée à Sotchi en 2014 sur le sprint libre, et la Russe sous bannière olympique Yulia Belorukova.

PyeongChang
Manificat se voit aller jusqu'aux JO de Pékin
23/02/2018 À 07:05
PyeongChang
Manificat : "Cette médaille, on la dédie à Lucas"
21/02/2018 À 14:35