Getty Images

Ski de fond - Petter Northug met fin à sa carrière à l'âge de 32 ans

Lessivé, Northug range définitivement ses skis

Le 12/12/2018 à 13:45Mis à jour Le 12/12/2018 à 18:41

SAISON 2019-2020 - Petter Northug, double champion olympique de ski de fond aux Jeux de Vancouver 2010, et légende vivante de son sport, a annoncé, mercredi, la fin de sa carrière à l'âge de 32 ans. Incapable de retrouver sa meilleure forme physique, le fondeur a décidé de jeter l'éponge.

L'enfant terrible du ski de fond rend son tablier. A l'âge de 32 ans, Petter Northug Jr a annoncé, mercredi, la fin de son immense carrière. Le Norvégien en a fait l'annonce lors d'une conférence de presse tenue à Trondheim à la mi-journée. En larmes, celui qu'on surnommait "L'express de Mosvik" a reconnu qu'il n'avait plus la force de continuer et d'être compétitif.

Amorcé depuis une grosse saison, son déclin a trouvé un point de non-retour ces dernières semaines après un début de saison catastrophique. La saison dernière, déjà, sa saison avait ressemblé à une succession d'absences et de contre-performances. Souvent malade, Northug n'avait pas été retenu par l'équipe olympique norvégienne pour les Jeux Olympiques de Pyeongchang. L'espoir de retrouver son meilleur niveau l'avait empêché d'annoncer sa retraite sportive au printemps dernier.

Un palmarès immense

Reparti sur les skis après cet échec olympique afin d'être compétitif lors des Mondiaux de ski nordique de Seefeld, qui se tiendront du 19 février au 3 mars 2019 prochain, Northug est apparu soulagé par sa décision. "L’été et l’automne ont été un peu difficiles", a-t-il expliqué. "J'ai fait tous les efforts possibles pour revenir en forme. Le but était de récupérer une place pour Seefeld, mais je sais depuis deux semaines que j'étais trop loin pour pouvoir être au niveau. J'ai toujours vécu dans l'espoir de retrouver la forme. Mais le corps et la tête n'ont pas suivi, c'était la meilleure solution pour moi."

Petter Northug, c'est avant tout un personnage, souvent détesté par ses pairs et les observateurs car arrogant dans sa manière de gagner, et un palmarès hors norme. Double champion olympique aux Jeux Olympiques de Vancouver 2010, qui resteront le summum de sa carrière avec ses quatre médailles glanées, Northug a empilé les succès, les podiums et les conquêtes au point de pouvoir se targuer de posséder l'un des plus gros palmarès de l'histoire de son sport.

Treize fois champion du monde, vainqueur de 38 épreuves de Coupe du monde, lauréat du gros globe de cristal à deux reprises (2010, 2013), le Norvégien a presque tout croqué en une décennie. Ses accomplissements ont d'ailleurs sauvé son image, souvent écornée par des problèmes extra-sportifs. Point d'orgue : son accident de voiture survenu en état d'ivresse en mai 2014 à Trondheim. S'il avait évité la prison à l'époque, il n'avait pas pu échapper au port d'un bracelet électronique. Curieusement, ce fait divers lui avait permis de rebondir. Quelques mois après sa sortie de piste, Northug avait signé un sublime baroud d'honneur lors de la saison 2014/2015 (succès lors du Tour de ski, quatre médailles d'or aux Mondiaux de Falun dont deux en individuel). Cet exercice c'est son dernier chef d'œuvre à ce jour.

Petter Northug
0
0