La Streif fait partie de ces pistes qui ne pardonnent rien à ceux qui ont du respect pour elle. Après avoir dominé la concurrence sur le Lauberhorn la semaine dernière, Didier Defago a remporté d'une main de maître la descente de Kitzbuehel, l'une des plus difficiles de l'hiver avec Bormio, Wengen ou encore la Face de Bellevarde. A l'arrivée, le Suisse a devancé les Autrichiens Michael Walchhofer (à 0"17) et Klaus Kroell (à 0"29) pour s'offrir la troisième victoire de sa carrière et remonter à la 3e place du classement général de la Coupe du monde.

Double vainqueur sur la Streif (1998, 2008) et tenant du titre, son compatriote Didier Cuche a échoué au pied du podium. En tête de quatre centièmes au cinquième et dernier intermédiaire, Cuche a commis une faute de trajectoire à quelques encablures de l'arrivée. Trop bas sur le tracé, le skieur helvète a manqué de vitesse sur la partie de glisse finale et est venu mourir à 50 centièmes de Defago. Grand favori de l'épreuve, Bode Miller est passé une nouvelle fois à côté. L'homme de Franconia, vainqueur de deux combinés à "Kitz'", s'est lui aussi classé 4e. Leader du classement général, Benjamin Raich a parfaitement réagi après son abandon de la veille lors du Super-G. L'Autrichien a limité la casse en terminant au 12e rang, à égalité avec le vétéran Marco Buechel.

Coupe du Monde - Kitzbuehel
Poisson, 9e sur la Streif
24/01/2009 À 12:00

Poisson, très bon 9e

Dans le clan français, la performance de David Poisson a redonné quelques couleurs à une équipe bien pâle dans les épreuves de vitesse depuis le début de l'hiver. Le skieur de Val d'Isère, probablement motivé à dix jours des Mondiaux avalins, a signé une magnifique 9e place sur la Streif. "Je ne faisais pas le malin avant le départ. Je fais un bon haut de piste, mais j'aurais pu prendre plus de risques. Ce qui me manque peut-être pour faire mieux ici c'est un petit peu de confiance, un petit grain de folie. Il y a quelques passages où j'assure. Je me suis quand même régalé. J'espère que ce résultat sera le déclic. Ce serait bien si le groupe pouvait continuer sur cette lancée", a expliqué Poisson.

Manquant cruellement de puissance, Adrien Théaux a terminé 32e à 2"80, un rang devant son compatriote Yannick Bertrand (33e à 3"01), beaucoup plus actif que lors du Super-G de vendredi. Bien qu'appréciant la Streif, Pierre-Emmanuel Dalcin (36e à 3"14) a fauté sur le haut et a perdu toute la vitesse requise pour jouer avec les meilleurs. Le début de course a été marqué par la sévère chute de l'Américain T.J. Lanning. Le coureur, qui a été hélitreuillé vers l'hôpital de Kitzbühel pour des examens, ne souffrirait d'aucune blessure grave , a indiqué le speaker de la course. Jeudi, le Suisse Daniel Albrecht avait chuté très lourdement dans le mur final. Il a été victime d'un traumatisme crânio-cérébral. Toujours plongé dans un coma artificiel, il devra rester "des semaines à l'hôpital" , a indiqué vendredi un médecin qui le traite à Innsbruck.

Coupe du Monde - Kitzbuehel
Albrecht rapatrié en Suisse
16/02/2009 À 14:51
Coupe du Monde - Kitzbuehel
Albrecht va se remettre
13/02/2009 À 12:00