And the winner is...Mark Selby. Après, 2014, 2016 et 2017, "Jester from Leicester" s’est offert un quatrième titre de champion du monde en dominant Shaun Murphy en finale (18-15). Avec ce sacre, l'Anglais égale John Higgins au palmarès et revient à trois victoires de Stephen Hendry, le recordman du Crucible Theatre. De son côté, "The Magician", vainqueur de l'épreuve en 2005, continue d'être un loser magnifique en s'inclinant pour la troisième fois en finale des Championnats du monde.
Pour valider ce quatrième sacre, Mark Selby a parfaitement su gérer son avance de trois frames obtenue après les deux premières sessions disputées dimanche soir. Et ce, malgré un public acquis à la cause de son adversaire et en faisant fi d'un Shaun Murphy revenu comme une balle en alignant deux frames expéditives pour recoller à 13-11 en fin d'après-midi. Pas de quoi inquiéter Selby pour autant, à l’image de la dernière frame de la troisième session, lors de laquelle il a rappelé pourquoi il était surnommé "Jester from Leicester" en faisant rire les 1 000 personnes du Crucible Theatre qui ont dû attendre la 21e frame pour voir un century.

Enfin ! Mark Selby signe le premier century de la finale

Championnat du Monde
Coups de génie à gogo : Selby, O'Sullivan, Murphy... Le top des plus beaux coups
05/05/2021 À 09:40
Lors de la dernière session, Mark Selby a continué sur la même lancée en profitant de la moindre erreur de Shaun Murphy pour dérouler son jeu par la suite. Et Selby étant ce qu’il se fait de mieux au monde lorsqu’il est dans une position de chassé, Shaun Murphy a pendant longtemps jamais entrevu la remontada, le nouveau quadruple champion du monde ne l’ayant jamais laissé revenir à moins de deux frames dans ces deux dernières sessions. Jusqu’à cette fin de match totalement folle où "The Magician" a aligné deux centuries pour recoller à 17-15 avant de voir la bille rouge se refuser à la poche à 57-38 en sa faveur, permettant ainsi à Selby de revenir à la table pour valider sa victoire.

Mark Selby, comme une évidence

Finalement, ce titre de Mark Selby est logique tant il a dominé la compétition cette année, ne tremblant que lors de sa demi-finale face à Stuart Bingham où l’Anglais perdait 12-9 avant de s’imposer 17-5. Pour le reste, c’est ce qu’on appelle un rouleau compresseur. Que ce soit face à Kurt Maflin (10-1), Mark Allen (13-7) ou Mark Williams (13-3).
Et si le score final face à Shaun Murphy est bien plus serré, Mark Selby a toujours su remporter la frame qu’il fallait pour faire mal à son adversaire, à l’image de ce century pour mener 17-13 et s’offrir 5 frames de match qu’il a eu du mal à conclure. Loin d’être une surprise puisque lorsque Selby est en finale, la victoire est très souvent au bout, avant sa défaite au Snooker Shoot-Out face à Ryan Day en février dernier, l’Anglais restait sur une série de 11 victoires en finale.

Mark Selby et Shaun Murphy.

Crédit: Getty Images

En face, Shaun Murphy pourra regretter longtemps cette deuxième session de dimanche soir où il a perdu 7 des 9 frames, passant ainsi d’un 5-3 à un 7-10 difficile à retourner face à un adversaire comme Mark Selby. Et ce, même lorsque l’on est un "Magician" et que l’on a réussi bien plus difficile en demi-finale en s’imposant 17-12 face à Kyren Wilson après avoir été mené 4-10. Mais Selby était tout simplement trop fort cette année. Et ce baroud d'honneur dans les dernières frames ne changeront rien. Si ce n’est que de rappeler au circuit qu’il est définitivement de retour au premier plan après deux saisons plus difficiles.
Ému au moment d’inscrire la bille noire de la victoire, Mark Selby a beau avoir laissé exploser sa joie pour célébrer son sacre puis souri au moment du discours de Shaun Murphy tout en humour, l’Anglais n’a jamais pu quitter ses yeux rougis par l’émotion. Jusqu’à ce qu’il puisse soulever un trophée qu’il ramène à la maison après l’avoir abandonné depuis 4 ans. Et inutile de lui demander à qui Mark Selby dédie sa victoire. Elle est pour son père, comme ses trois autres titres de champion du monde. Et ses trois suivants.

Mark Selby

Crédit: Getty Images

Championnat du Monde
Un public au Crucible Theatre, ça change tout
05/05/2021 À 08:47
Championnat du Monde
Tension extrême, libération suprême : Selby a eu de la glace dans les veines au moment de conclure
04/05/2021 À 08:13