Getty Images

Corée, précocité, double 1080 : voici Chloe Kim, le phénomène du snowboard US

Corée, précocité, double 1080 : voici Chloe Kim, le phénomène du snowboard US

Le 12/02/2018 à 09:31Mis à jour Le 13/02/2018 à 05:54

JO PYEONGCHANG 2018 - Les hommes ont Shaun White, les femmes se rangent derrière Chloe Kim. A 17 ans, l'Américaine est devenue, ce mardi, championne olympique de halfpipe en Corée du Sud, un pays qu'elle connaît plutôt bien.

Qualifiée puis recalée à Sotchi

A PyeongChang, Chloe Kim participe à ses premiers Jeux Olympiques. Il y a quatre ans, l'Américaine avait décroché son billet pour ceux de Sotchi, après s'être couverte d'argent aux X-Games derrière sa compatriote Kelly Clark. Mais le règlement lui avait alors interdit de défendre ses chances en Russie. La raison ? Son âge : 13 ans. Le minimum requis par le CIO étant de 15 ans. Lors des derniers Jeux Olympiques de la Jeunesse, à Lillehammer en 2016, elle avait remporté deux médailles d'or. Une première pour une athlète des Etats-Unis en snowboard.

Précocité…

Née le 23 avril 2000 à Long Beach, dans la banlieue de Los Angeles, Kim a goûté aux joies du snowboard à 4 ans. "Ma mère refusait d'aller skier avec mon père, alors il a commencé à m'emmener sur les pistes à cet âge-là. En fait, j'ai servi d'appât car après ça, ma mère nous a accompagnés. Elle ne lui faisait peut-être pas confiance", s'amuse-t-elle aujourd'hui. Depuis, elle n'a cessé d'être en avance sur son âge.

… et records !

Depuis 2014, elle a pris l'habitude de remporter au moins une médaille à chaque édition des X-Games. En 2015, elle s'est même offert un record de précocité en devenant la plus jeune snowboardeuse à décrocher la médaille d'or aux X-Games à Aspen. L'année suivante, elle avait signé un score parfait de 100 lors de l'US Grand Prix à Park City et était devenue l'égale de Shaun White avec cette performance. En 2016, elle est devenue la première femme à enchaîner deux 1 080°, soit trois tours complets, lors d'une épreuve de half-pipe par équipes.

A Pyeongchang, elle évolue (quasiment) à domicile

En Corée du Sud, Chloé Kim est comme chez elle. "C’est plutôt fou de participer à mes premiers Jeux Olympiques dans le pays d’origine de mes parents, dit-elle. Ça devrait être sympa." Ses deux parents ont émigré aux Etats-Unis en 1982. Kim parle d'ailleurs couramment le coréen. Mais également le… français, appris lors d'un séjour de deux ans en Suisse entre 2008 et 2010.

Elle avait écrasé la concurrence en qualifications

Dans la nuit de dimanche à lundi, Chloé Kim a survolé les qualifications du half-pipe. Après un premier run à 91,50 points, l'Américaine a fait encore mieux lors de son second passage, avec une note de 95,50 points. En finale, elle a fait encore mieux : 98,25 points. Quasi-parfait !

0
0
Nouvelles vidéos