Getty Images

Shaun White : "On attend toujours de moi que je sois le plus grand"

White : "On attend toujours de moi que je sois le plus grand"
Par AFP

Le 14/02/2018 à 11:44Mis à jour Le 14/02/2018 à 12:34

JO PYEONGCHANG 2018 - "On attend toujours de moi que je sois le plus grand" : sacré champion olympique du halfpipe pour la troisième fois mercredi, l'Américain Shaun White a expliqué combien il était difficile de répondre toujours aux attentes des juges quand on est considéré comme une légende.

Vous aviez une énorme pression avant ce troisième run...

Shaun White : "Je suis en haut, en tête, et je vois Hirano battre mon score. J'étais frustré parce que j'espérais que mon premier run allait me donner la victoire. J'avais fait un des plus gros 1440 (quatre rotations complètes, ndlr) de ma vie mais il m'a dépassé. Je ne voulais pas rester là-haut à regarder tout le monde passer, alors j'ai enchaîné les descentes. Je reprenais le télésiège, je disais 'salut' à quelques snowboarders, tout ça pour éviter au maximum cette pression. Et puis me revoilà en haut, je tape dans les mains de mes coaches, je m'assois, je regarde le pipe. Et je me dis: 'tu as ça en toi, tu l'as fait toute ta carrière, alors profite de ce moment parce que tu pourrais bien devenir champion olympique'. J'y ai cru, le premier 1440 a donné le ton et ça a marché."

" J'ai dû me battre pour sortir ce dernier run"

Comment avez-vous vécu l'attente de votre score ?

S.W. : "Ca a été une éternité, assis là à attendre. C'est dur. Parfois, je ne peux pas m'empêcher de penser qu'on attend toujours de moi que je sois le meilleur, le plus grand. On attend de moi que je fasse des runs parfaits, des 100 points, et je me dis que parfois je risque d'être sous-noté à cause de ça. Parce qu'ils m'ont toujours vu, toute ma carrière, tous mes meilleurs moments. 'Oh, je l'ai déjà vu faire cette figure mieux que ça...' J'ai dû me battre pour sortir ce dernier run et pour avoir ce score. J'étais fou de joie."

Est-ce que cette victoire a une saveur particulière ?

S.W. : "Je suis tellement content de cette troisième médaille d'or en quatre Jeux. Ca signifie beaucoup d'avoir su me relever après Sotchi, d'avoir trouvé à nouveau l'amour et la passion de ce sport. J'avais justement déjà vécu cette situation à Sotchi. Être là, à devoir sortir un run pour gagner les JO et je n'avais pas réussi (il avait fini 4e, ndlr). Je n'avais pas pu, j'étais battu avant de descendre, dans ma tête. Je suis très reconnaissant d'avoir eu une chance de pouvoir être là à nouveau et de pouvoir faire ce run pour gagner. C'est rare d'avoir des occasions de se racheter et j'ai profité de celle-là".

shaun white

shaun whiteEurosport

Que signifie pour vous le fait de décrocher la 100e médaille d'or américaine aux Jeux d'hiver ?

S.W. : "Je suis fier d'avoir gagné pour moi et pour Team USA. Je suis fier de voir combien l'équipe américaine de snowboard est au-dessus du lot. C'est une équipe fantastique. J'ai fait un score parfait de 100 à Snowmass et maintenant ma famille m'appelle tout le temps M. Parfait. 'Oh, M.Parfait voudrait un peu plus de steak...' Mais 100 victoires, c'est vraiment dingue. Je suis fier de faire partie de ça."

0
0
Nouvelles vidéos