La France perd l'un de ses athlètes les plus médiatiques. Victime d'un arrachement osseux à la voute plantaire, Pascal Gentil a été contraint de déclarer forfait pour les Jeux Olympiques de Pékin a annoncé TF1 mardi soir. Les Bleus se retrouvent sans l'une de leurs têtes d'affiche habituée aux honneurs olympiques. Depuis l'introduction du taekwondo au programme des JO en 2000, le Martiniquais avait en effet toujours ramené une médaille (bronze en 2000 et en 2004). Mais voilà, "le poulpe" ne pourra pas faire la passe de trois.
Malgré son envie de briller à Pékin, Gentil a été obligé de se plier à l'avis médical. Blessé au pied, il n'est pas à 100% de ses moyens. Et les résultats de l'IRM passée lundi n'auraient donc pas convaincus le Directeur technique national (DTN) et les médecins fédéraux. Une vraie déception pour le plus gros palmarès du taekwondo français (double médaillé de bronze aux JO, triple vainqueur de la Coupe du monde, triple champion d'Europe et dix fois champion de France). Il ne va pas réaliser son rêve de remporter l'or olympique. L'une des seules médailles manquant à son beau palmarès et qui lui avait échappé à Sydney.
Pékin 2008
Absalon à l'heure
05/08/2008 À 18:03
La France taekwondoïstique ne laisse toutefois pas ses chances de médaille s'envoler. Gentil laisse sa place dans la catégorie des lourds (+80 kg) à son grand rival : Mickaël Borot. Champion d'Europe 2006, celui qui était déjà le remplaçant de Gentil en 2004 a fait de l'ombre à son illustre compatriote depuis quelques années. C'est même lui qui avait qualifié la France aux Jeux dans cette catégorie en remportant le tournoi de qualification olympique à Manchester. Un beau retour des choses en clair... A 33 ans, le natif de Le Robert en Martinique se voit offrir une chance unique de se faire connaître du grand public.
Pékin 2008
Matos disqualifié
23/08/2008 À 12:16
Pékin 2008
Borot éliminé
23/08/2008 À 08:47