Reuters

Agassi : éloge de la terre

Agassi fait l'éloge de la terre battue
Par Eurosport

Le 17/10/2010 à 09:28Mis à jour Le 18/10/2010 à 11:00

Andre Agassi préconise comme principal remède à la crise du tennis américain une rupture avec la culture du ciment et la promotion de la terre battue. L'ex-champion a fait cette déclaration à la veille d'une exhibition à Guadalajara (Mexique) en compagnie de Jim Courier.

André, vous étiez le seul joueur de l'ère Open à avoir remporté les quatre tournois du Grand Chelem, performance égalée par Federer puis Nadal en un peu plus d'un an. Quel sentiment cela a-t-il généré chez vous ? 

A.A. : Déjà, il s'agit d'un évènement auquel je ne m'attendais pas. Je parle en connaissance de cause, car je sais les efforts que cela demande. Il s'agit d'un véritable exploit. Voir Nadal et Federer l'accomplir est pour moi une belle histoire et cela me rend fier. Les fans de tennis doivent bien réaliser qu'ils ont la chance d'être les témoins d'un duel entre deux phénomènes qui sont sans doute les deux plus grands joueurs de tous les temps. Deux joueurs qui donnent tout et ont encore à donner. Nous vivons une étape historique.

Pete Sampras a, lui, déclaré que de voir Federer dépasser sa marque en Grand Chelem l'avait quelque peu contrarié…

A.A. : Personnellement, quand Nadal a battu mon record de victoires en tournois Masters, je n'ai rien ressenti de similaire. Je suis totalement satisfait de ma carrière. Je me suis toujours focalisé sur mes propres objectifs, mes défis, je ne regrette rien et aujourd'hui je prends du plaisir en regardant jouer Nadal.

Avec vous, Pete Sampras, mais aussi Jim Courier, le tennis américain dominait la hiérarchie mondiale lors des années 90. Pourquoi les Etats-Unis ont-ils perdu en densité au plus haut niveau ?

A.A. : Premièrement, les Etats-Unis ont été victimes de la globalisation de la compétition. Le tennis est un sport qui a connu un développement impressionnant, planétaire. Et les jeunes grandissent en étant inspirés par des figures charismatiques, des héros : moi et Jim, nous avons par exemple été influencés par les réussites de John Mc Enroe et Jimmy Connors, et aujourd'hui personne n'a vraiment pris notre relais. Plus profondément, je crois que le creux que connaît  notre pays est imputable à la culture américaine de s'entraîner sur dur, sur des courts rapides. Le tennis a désormais changé, les échanges sont plus longs, plus tactiques. Si je devais changer une chose dans le système de formation de nos joueurs, ce serait de les faire grandir sur terre-battue pour qu'ils apprennent ce que c'est que d'orchestrer une stratégie, de mener tactiquement un point. Ce serait un point de départ pour que les Etats-Unis renouent avec leur glorieux passé.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0