Gaël Monfils confirme son excellente forme de début d'année. Impérial lors de ses deux premiers tours, le Français n'a pas eu à énormément batailler pour vaincre Thanassi Kokkinakis (7-5, 6-0), samedi en demi-finale de l'ATP 250 d'Adélaïde. C'est une nouvelle victoire réconfortante pour lui, après une année 2021 compliquée. Il rejoint en finale le Russe Karen Khachanov et, c'est assez remarque, 2022 est sa 18e saison de suite avec une finale à son actif.
Le film du match
Monfils continue sur sa très belle lancée australienne. Excellent lors de ses premiers matches, Monfils avait montré un très bon niveau de jeu pour disposer plutôt facilement de Juan-Manuel Cerundolo (6-2, 6-1) et Tommy Paul (6-4, 6-1). Deux performances presque parfaites qui faisaient de lui le favori face à Kokkinakis, de retour sur le devant de la scène après quelques saisons difficiles.
Wimbledon
Djoko n'a pas eu à forcer
IL Y A UN JOUR

Deux manches très différentes

Durant la première manche, les deux joueurs se sont longtemps neutralisés. Malgré des occasions de break des deux côtés, aucun d'entre eux ne parvenaient à prendre le dessus sur l'autre. Loin d'être irréprochable au fond de court, Monfils a d'ailleurs donné beaucoup de points sur des balles pourtant simples. Heureusement pour lui, ses nombreux coups gagnants lui ont permis de garder le cap face à l'Australien, qui n'a pas été irréprochable lui non plus. Kokkinakis a même finalement craqué au pire du moment, offrant le break et le set à 6-5.
Comme depuis le début du tournoi, Gaël Monfils a eu plus de mal lors de la première manche que la deuxième. Très régulier, relâché, le tricolore n'a rien laissé à son adversaire de tout le second set, courant sur toute la longueur du terrain sans lâcher de point facile. Moins en jambe que lors du premier set, Kokkinakis n'a que très peu cherché à remonter, donnant ainsi trois breaks à son adversaire ainsi que son billet pour la finale. Monfils aura donc dimanche l'occasion d'encore un peu plus confirmer son excellente forme face à Karen Khachanov, tombeur de Marin Cilic un peu plus tôt (7-6, 6-3). Pour un 11e titre sur le circuit.
ATP Madrid
Monfils n'a presque pas existé : Djokovic file au 3e tour
03/05/2022 À 17:38
ATP Madrid
Monfils balaie Gimeno Valero et donne rendez-vous à Djokovic
02/05/2022 À 15:36