Adrian Mannarino a de la ressource. Pourtant très mal embarqué lundi pour son entrée en lice à Nur-Sultan face à un Stan Wawrinka sur la lancée de sa demi-finale récente à Metz, le gaucher tricolore a complètement fait basculer la partie en sa faveur. Résultat : une victoire en trois sets (1-6, 6-2, 6-3) et un peu moins d'une heure et demie (1h28 précisément) face au Suisse au 1er tour du tournoi ATP 500. Cette belle performance pourrait lui donner le redoutable honneur de défier le numéro 1 mondial Carlos Alcaraz - si celui-ci se défait de David Goffin - pour son prochain match de la semaine.
Et dire qu'il était mené d'un set après seulement 23 minutes de jeu. Adrian Mannarino est décidément un joueur atypique. Complètement surclassé en début de partie par la puissance et la vitesse de balle adverses, le Français a trouvé le moyen de faire tourner le match et de sortir Stan Wawrinka de sa bulle. Mené 6-1, 1-1, 30/40 sur son service, il a sauvé la révolte d'un ace au T pour écarter une balle de break précoce dans le deuxième acte. Un point qui a finalement sonné la révolte et le glas des espoirs de son adversaire.
ATP Paris
Rune survit à Wawrinka après un match fou !
01/11/2022 À 23:19

Sans paniquer, Mannarino a emmené Wawrinka dans sa filière

Exploitant une baisse de première balles du Vaudois, Mannarino s'est emparé de l'engagement adverse pour la première fois dans la foulée. Dès lors, il a trouvé son rythme à la relance, joué constamment dans le replacement adverse, souvent plein coup droit de Wawrinka avec son revers croisé et fuyant. Il a ainsi imposé une sorte de faux-rythme à la partie dont son rival n'a jamais pu sortir. Après avoir à nouveau breaké d'un sublime lob pour égaliser à un set partout (1-6, 6-2), il n'a plus été mis en danger sur son engagement.
Et à 3-2 en sa faveur dans le troisième acte, Mannarino a porté l'estocade pour sceller l'affaire quelques minutes plus tard. Frustré, Wawrinka n'a pas vraiment compris ce qui lui était arrivé. C'est tout le sel du tennis de Mannarino : une prise de balle précoce, des échanges "cotonneux" et une lucidité tactique aptes à faire déjouer l'adversaire.
ATP Paris
Le programme de mardi à Bercy : Djokovic entre en piste, Gasquet - Ruud en soirée
31/10/2022 À 17:04
ATP Bâle
On a retrouvé "Stan the Man" : comment Wawrinka a corrigé Ruud
25/10/2022 À 20:40