Getty Images

Medvedev, jour de première

Medvedev, jour de première
Par Eurosport

Le 27/04/2019 à 16:13Mis à jour Le 27/04/2019 à 17:54

ATP BARCELONE - Daniil Medvedev signe sa première finale sur terre en dominant Kei Nishikori (6-4, 3-6, 7-5) en trois manches samedi en demi-finale du tournoi catalan. Le Russe de 23 ans confirme sa montée en puissance sur ocre et attend désormais le vainqueur du match entre Rafael Nadal et Dominic Thiem.

Appelez-le désormais Medvedev le Terrien. Le jeune Russe a passé le cap de la révélation sur ocre en dominant samedi Kei Nishikori en demi-finale du tournoi catalan. A 23 ans, il signe sa première finale sur terre battue, une semaine après avoir atteint la demi-finale du tournoi de Monte-Carlo. En pleine confiance, il va désormais s'attaquer au plus gros défi possible sur cette surface, affronter Rafael Nadal ou Dominic Thiem, les deux meilleurs joueurs sur cette surface ces derniers mois.

Il s'en est fallu d'un rien entre Nishikori l'habitué et Medvedev le petit nouveau. Les deux joueurs ont livré une belle bataille, où les longs rallies se sont enchaînés. Medvedev a frappé le premier d'un petit break en début de première manche, juste ce qu'il fallait pour empocher le premier set. Ce, non sans avoir dû sauver une balle de break au moment de conclure. En double vainqueur dans ces lieux, le Japonais a répliqué sans s'affoler dans le deuxième set. Un break impeccable à 4-3 a suffi au 7e joueur mondial pour remettre les compteurs à zéro.

Medvedev n'a jamais douté

On a cru alors que Nishikori était lancé sur le chemin d'une nouvelle finale à Barcelone en breakant dès le premier jeu de la troisième manche. Mais Medvedev n'est plus le jeune espoir à qui l'on promet de grandes choses. Serein, il n'a pas tardé à débreaker lors du quatrième jeu. Surtout, il a augmenté la pression sur le service de son adversaire en obtenant des balles de break sur chacun des trois derniers jeux de service de Nishikori. Les deux premières tentatives ont été repoussés difficilement par ce dernier. A 5-6, deux fautes directes du Nippon ont suffi pour offrir la finale au géant russe, la toute première de sa carrière sur terre battue. Pas mal pour un joueur qui n'avait remporté qu'un seul match de toute la saison 2018 sur ocre. Voilà Medvedev désormais sérieux outsider alors que Roland-Garros s'approche à grands pas.

Vidéo - Dans le duel des métronomes, c'est Medvedev qui a eu le bon tempo

03:01
Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0