C'était un match sous très haute tension. Mais Moutet a tenu bon. Le Français est le dernier tricolore en lice à Barcelone grâce à sa victoire en trois sets contre Daniel Evans mercredi, qui lui permet d'atteindre les huitièmes de finale. Le joueur de 21 ans, 75e mondial, a aligné un deuxième succès sur la terre battue barcelonaise contre le Britannique, pourtant nettement mieux classé, à la 26e place au classement ATP (6-4, 5-7, 6-3).

"Je joue contre le pire mec du circuit" : Grosses tensions entre Moutet et Evans

Evans est un des joueurs en forme de la saison sur l'ocre : il a atteint les demi-finales du tournoi de Monte-Carlo la semaine dernière, après avoir notamment battu le N.1 mondial Novak Djokovic. Il est aussi un joueur qui n'apprécie pas beaucoup Moutet, et réciproquement. Durant toute la rencontre, les deux hommes n'ont cessé de s'invectiver. Ces tensions ont d'ailleurs donné lieu à quelques échanges très spectaculaires sur le court. Et s'il a parfois semblé au bord de la rupture, Moutet a su retrouver ses nerfs.
ATP Barcelone
Le Top 5 de Barcelone : Nadal y a mis la manière
26/04/2021 À 12:04

Mannarino impuissant

Les jours passent et les Français tombent. Comme Pierre-Hugues Herbert et Jérémy Chardy mardi, Adrian Mannarino a vu son aventure catalane se terminer dès le 2e tour mercredi. Dans le duel de gauchers qui l'opposait à Albert Ramos Vinolas, il a payé son irrégularité et a baissé pavillon en deux sets (6-4, 6-4) et 1h22 de jeu. Il avait pourtant commencé idéalement la partie par un break mais a ensuite concédé 5 jeux d'affilée puis la première manche. Dans la seconde, il a cette fois remonté un break de retard, avant de craquer une ultime fois à 3-3.
Son bourreau espagnol a, lui, prouvé qu'il avait de belles capacités de récupération. La veille, il avait ainsi gagné un combat de plus de trois heures contre le jeune Danois Holger Rune (6-7, 6-1, 7-6). Ce 2e tour plus facile est le bienvenu pour Ramos puisqu'il aura l'honneur de défier le finaliste récent de Monte-Carlo, Andrey Rublev, en huitième de finale. Pour son entrée en lice, le Russe a solidement dominé dans le même temps le repêché italien Federico Gaio - qui avait battu Benoît Paire au 1er tour - en deux manches (6-4, 6-3) et 1h24 de jeu.
ATP Barcelone
Nadal : "J’ai progressé, c’est une victoire importante pour le futur"
25/04/2021 À 21:57
ATP Barcelone
Tsitsipas : "Cette finale, c'était vraiment une histoire de chance"
25/04/2021 À 21:15