Novak Djokovic n'est encore redevenu Novak Djokovic, mais il s'en approche peu à peu. Très poussif lors de ses premières rencontres à Belgrade, le Serbe a enfin passé la seconde lors de la première demi-finale du tournoi ATP 250 qu'il dispute à domicile. Au Novak Center, devant son public, le n°1 mondial est venu à bout du puissant mais inconstant Karen Khachanov après un gros combat en trois manches (4-6, 6-1, 6-2) et s'est qualifié pour sa première finale de sa drôle de saison 2022.
Il a fallu 1h58 à Djoko pour venir à bout de son rival. Il défiera dimanche Andrey Rublev, facile vainqueur de Fabio Fognini (6-2, 6-2) dans la seconde demie. Conséquences comptables de cette qualification en finale : Djokovic va jouer dimanche la 124e finale de sa carrière et il est déjà assuré de marquer des points pour le classement ATP, même en cas de défaite. Vu qu'il ne joue en Serbie que son troisième tournoi de la saison, ce sera toujours bon à prendre, sachant que Daniil Medvedev, même blessé, n'est pas loin. Il visera dimanche un 87e titre en carrière. Même en mode diesel, le Serbe reste compétitif.
Le film du match | Le tableau de Belgrade
ATP Finals
Il est leur Maître à tous
20/11/2022 À 19:46

Le diesel Djoko a passé la seconde

Dans la droite lignée de sa semaine, Djokovic a encore mis une manche à trouver ses réglages. Breaké d'entrée par le Russe, il a passé ce premier acte à chercher son jeu. Mauvais plans de frappes, difficultés à retourner l'énorme première balle de "KK", le Serbe avait besoin de trouver ses repères techniques sur un court en mauvais état. Son déclic a eu lieu à la toute fin, à 4-5, quand Khachanov a servi pour le gain du set. C'est là qu'il s'est procuré sa première balle de break du match. C'est surtout là qu'il a retrouvé son jeu, ses coups. Djoko est redevenu le Djokovic qu'il veut être.

Amortie, tweener, lob : le match entre Djoko et Khachanov s'emballe

S'il a perdu ce premier set, l'homme aux 20 Grands Chelems a mis un coup d'accélérateur dévastateur dans la deuxième manche. Auteur du break à 2-1, il a complètement massacré son pauvre adversaire, passé de bourreau à victime en quelques instants. Impuissant dans les longs échanges, et incapable de faire mal à Djokovic au service, Khachanov a sombré quand son illustre opposant a grimpé le curseur. Conséquence : il a pris un 7-0 et s'est retrouvé en deux temps-trois mouvements dans une manche décisive. Mais en étant groggy. C'est un uppercut qu'il a pris.
Là encore, il n'y a pas eu photo. De bon, Djokovic est passé à très bon. Impitoyable dans les longs rallyes, comme à ses plus belles heures, le géomètre serbe a été impitoyable et offert une visite du court à Khachanov. Frustré et dépassé, le Russe n'a fait illusion qu'à la fin du match, le temps de menacer le Serbe à 4-1, mais sans lendemain. Jeu en fond de court, petit jeu qu'il a beaucoup utilisé vu les conditions, Djokovic a gagné. Mais il a surtout convaincu samedi. Pour sa tête, il avait besoin d'un match référence comme ça.
ATP Finals
David peut-il renverser Goliath ? Ruud face à l'impossible mission
19/11/2022 À 23:48
ATP Finals
Un dernier effort pour un nouveau record
19/11/2022 À 23:24