AFP

Raonic, Wawrinka, Nadal, Nishikori... Plateau royal à Brisbane

S'il veut doubler la mise à Brisbane, Raonic devra sortir le grand jeu

Le 31/12/2016 à 20:04Mis à jour Le 02/01/2017 à 07:02

ATP BRISBANE - A deux semaines de l'Open d'Australie, la moitié des membres du Top 10 a rendez-vous à Brisbane. Tenant du titre, Milos Raonic sera aussi la plus haute tête de série du tableau. Mais le Canadien sera confronté à une très forte concurrence. Dès les quarts de finale, il pourrait retrouver un certain Rafael Nadal...

Brisbane International

Pays : Australie
Dates : 1er-8 janvier
Catégorie : ATP 250
Dotations : 495630 $
Tenant du titre : Milos Raonic (Can)

Le plateau

Royal, pour un tournoi 250. A l'instar de Doha, Brisbane bénéficie de sa position dans le calendrier pour attirer des joueurs de renom, et de sa proximité géographique et dans le temps avec l'Open d'Australie. Cette année, la moitié du Top 10 au classement ATP s'est donnée rendez-vous dans la principale ville du Queensland : Milos Raonic (N.3 mondial), Stan Wawrinka (4), Kei Nishikori (5), Dominic Thiem (8) et Rafael Nadal (9). Au total, 11 des 30 premiers mondiaux sont présents. Certains tournois estampillés ATP 500 ne jouissent pas d'un tel C.V. Loin de là, même.

On retrouvera également cette semaine une jolie petite colonie française, à commencer par le plus beau fleuron de sa jeunesse, Lucas Pouille. Avec son nouveau statut de 15e joueur mondial, le Nordiste sera d'ailleurs tête de série numéro 6. Gilles Simon, Nicolas Mahut, Pierre-Hugues Herbert et Stéphane Robert figurent également parmi les 28 joueurs engagés dans cette édition 2017. 28, et non 32, puisque les quatre principales têtes de série (Raonic, Wawrinka, Nishikori et Thiem) sont exemptés du premier tour et entrent directement en huitièmes de finale.

Stan Wawrinka

Stan WawrinkaAFP

Le tableau

Dès le premier tour, il y aura quelques affiches alléchantes. Rafael Nadal, pour son premier match officiel de l'année, fera face au fantasque mais toujours potentiellement dangereux Alexandr Dolgopolov. David Ferrer, tête de série numéro 8, avait fort à faire avec un duel contre l'autochtone Bernard Tomic, mais il s'est imposé en deux sets la nuit dernière. Entame pas simple non plus pour Grigor Dimitrov (N.7) face à l'Américain Steve Johnson. Enfin, deux duels 100% tricolores, entre les papys Mahut et Robert (71 ans à eux deux !) et surtout Lucas Pouille et Gilles Simon. le premier a été remporté lundi matin par Nicolas Mahut.

Si la logique est respectée, nous pourrions assister dès les quarts de finale à un choc maousse entre Milos Raonic, tête de série numéro un mais aussi tenant du titre, et Rafael Nadal. Le Canadien aura eu auparavant un premier match à négocier contre le vainqueur de la rencontre entre Sam Querrey et Diego Schwartzman. Nadal et Raonic ont déjà eu l'occasion de ferrailler ces derniers jours, lors de l'exhibition d'Abou Dhabi, avec au bout une victoire de Nadal en trois sets. Dans le bas du tableau, le vainqueur de Pouille-Simon se rapprochera d'un possible quart contre Stan Wawrinka. Vu la densité du tableau, voir un Tricolore dans le dernier carré relèverait de l'exploit.

Les quarts de finale théoriques (dans l'ordre du tableau)

Milos Raonic (Can/N.1) – Rafael Nadal (Esp/N.5)
Dominic Thiem (Aut/N.4) – Grigor Dimitrov (Bul/N.7)
Kei Nishikori (Jap/N.3) – David Ferrer (Esp/N.8)
Stan Wawrinka (Sui/N.2) – Lucas Pouille (Fra/N.6)

Lucas Pouille

Lucas PouilleAFP

Trois stats à avoir en tête

  • 0. Depuis le retour du tournoi au calendrier en 2009 (créé en 1972, le tournoi de Brisbane n'a pas été disputé entre 1993 et 2008), jamais le vainqueur n'a ensuite remporté l'Open d'Australie. Toutefois, ces quatre dernières années, le vainqueur de Brisbane a atteint au moins le dernier carré à trois reprises (Murray, finaliste en 2013, Federer et Raonic demi-finalistes en 2015 et 2016).
  • 1. Un seul joueur a réussi à conserver son titre à Brisbane lors des 24 premières éditions du tournoi : il s'agit d'Andy Murray, lauréat en 2012 et 2013, avec des victoires en finale contre Dolgopolov et Dimitrov.
  • Roger Federer avait atteint la finale ces trois dernières années. Battu en 2014 par Lleyton Hewitt (le dernier titre du joueur australien) et Milos Raonic l'an passé, il s'était imposé en 2015, déjà face à Raonic. Mais le Suisse ne sera pas là cette fois, il a préféré disputer la Hopman Cup pour sa rentrée après six mois d'absence.

LE TOURNOI DE BRISBANE EST A SUIVRE EN DIRECT SUR EUROSPORT ET EUROSPORT PLAYER

0
0