Combien de matches (en simple) un joueur peut-il jouer ?

L’an passé, Novak Djokovic, qui avait remporté avec la Serbie l’ATP Cup, avait décroché 6 victoires personnelles : 3 en phase de poules et 3 dans les tours à élimination directe. Cette fois-ci, un joueur ne pourra disputer que 4 matches en simple au maximum. Pourquoi ? Tout simplement en raison de la réduction du nombre de participants. Coronavirus oblige, 12 sélections (au lieu des 24 de la première édition) seulement sont réunies en quatre groupes de trois équipes (six groupes de quatre précédemment), et toute l’épreuve se déroule à Melbourne (Rod Laver Arena et John Cain Arena) alors que trois villes accueillaient l’édition inaugurale (Brisbane, Sydney et Perth).
Par conséquent, chaque équipe jouera un match de moins dans la phase de poules et les quatre vainqueurs de groupes se qualifieront directement pour les demi-finales. Il n’y aura plus de quarts de finale cette année. Néanmoins, un joueur pourra participer à des rencontres supplémentaires si son capitaine décide de l’aligner en double. Dans le cas extrême où l’intéressé serait systématiquement aligné en simple et en double, il pourrait disputer 8 parties en tout (4 simples, 4 doubles).
Tennis
Djoko-Nadal, Bleus, Kyrgios, Wawrinka : reprise en ordre dispersé avant l'Open d'Australie
31/01/2021 À 10:20

Quels sont le format des matches et les règles ?

En simple, l’ATP Cup est on ne peut plus classique. Les numéros 2 puis les numéros 1 de chaque équipe s’affrontent au meilleur des trois sets avec tie-breaks comme lors du reste de l’année sur le circuit. Seule exception notable au niveau des règles classiques, le "on court coaching" est autorisé lors des changements de côté, un peu à l’image de ce qui se passait traditionnellement en Coupe Davis, à ceci près qu’il dépasse le capitaine : les coéquipiers et le coach personnel du joueur sur le court peuvent intervenir aussi auprès de lui pour le conseiller.
En double, le "no-Ad" est généralisé, par conséquent à 40/40, l’équipe qui gagne le point suivant gagne le jeu. Et le troisième set prend la forme d’un super tie-break : le premier arrivé à 10 avec deux points d’écart l’emporte. A noter que même si une équipe a d’ores et déjà gagné une rencontre grâce à deux victoires en simple, le double a lieu quoi qu’il en soit puisque des points sont en jeu. Seule exception : si la finale est décidée après les deux simples, le double ne sera pas joué.

7-5, 6-4 contre Thiem : Nadal est déjà bien dans le rythme

Qui sont les capitaines et comment sont-ils choisis ?

Les numéros 1 (joueurs les mieux classés) de chaque sélection ont le choix de leur capitaine : l’heureux élu doit être un joueur de l’ATP, un coach de l’ATP ou un entraîneur qualifié issu d’une fédération nationale, à moins d’obtenir une dérogation. En ces temps extraordinaires de pandémie, la nomination d’un capitaine étranger à la sélection a été autorisée. C’est ce qui explique que l’Autrichien Richard Ruckelshausen, nouveau membre de l’équipe de Gaël Monfils (avec Günter Bresnik) ait eu le droit d’occuper ce rôle pour la France.
En cas d’impossibilité de sélectionner un capitaine, le joueur numéro 1 de l’équipe en question remplit ce rôle. Cette année, les 11 autres capitaines sont les suivants : Viktor Troicki pour la Serbie, Pepe Vendrelle pour l’Espagne, Wolfgang Thiem (le père de Dominic) pour l’Autriche, Evgeny Donskoy pour la Russie, Apostolos Tsitsipas (père de Stéfanos) pour la Grèce, Mischa Zverev (frère d’Alexander) pour l’Allemagne, Diego Schwartzman pour l’Argentine, Vincenzo Santopadre pour l’Italie, Max Mirnyi (coach de Kei Nishikori) pour le Japon, Peter Polansky pour le Canada et Lleyton Hewitt pour l’Australie.

L'image surprenante du jour : des tribunes pleines en Australie pour le retour de Djokovic

Des points sont-ils attribués et si oui combien ?

L’ATP Cup permet à un joueur de simple invaincu de rafler au maximum 500 points au cours de la semaine. C’est moins que l’édition inaugurale qui en octroyait 750 au mieux, une autre conséquence du plateau réduit cette année. Des points sont accordés à chaque victoire enregistrée dans le tournoi mais varient selon le classement de l’adversaire et le stade de la compétition (phase de poules, demi-finale ou finale), voire selon le propre classement du vainqueur si celui-ci est en dehors des 250 premiers mondiaux. Pour un joueur de double, il est possible d’emmagasiner 250 points au mieux, et leur nombre dépend seulement du stade de la compétition, peu importe le niveau de la paire adverse.
Pour mieux comprendre le barème de points en simple, voici un tableau récapitulatif pour les joueurs compris entre la 1ère et la 250e place places mondiales.
Classement de l'adversaire1-1011-2021-3031-5051-100101-250251 +
Victoire en finale220180140100754530
Victoire en demi-finale15013010070453020
Victoire en phase de poules75655035252015

Quelle est la dotation du tournoi ?

Compte tenu des restrictions imposées par le covid-19, le prize money total a été réduit de moitié, passant de 15 à 7,5 millions de dollars (près de 6,2 millions d’euros). Mais il pourrait encore être amené à baisser, en fonction de l’affluence du public à Melbourne. Néanmoins, la tendance de ce point de vue est plus qu’encourageante : cela fait plus de trois semaines qu’aucun nouveau cas local de coronavirus n’a été détecté dans l’Etat de Victoria et près de 400 000 spectateurs seront autorisés à assister à l’Open d’Australie pendant la quinzaine (8-21 février).
A noter que cette dotation globale correspond à trois types de sommes accordées aux joueurs : le premier octroyé pour leur participation (montant plus élevé pour les meilleurs joueurs du monde : 114 000 dollars pour chaque membre du Top 3 par exemple), le deuxième pour les victoires individuelles, et enfin le troisième pour les victoires globales par équipes.

Le coup droit de Nadal est déjà cinglant et Thiem en a fait les frais

Quel est le programme de la 1ère journée de la phase de poules ?

Les quatre meilleurs joueurs du monde seront sur le pont dès l’ouverture de la compétition mardi : Novak Djokovic avec la Serbie, Rafael Nadal avec l’Espagne, Dominic Thiem avec l’Autriche et Daniil Medvedev avec la Russie. L’équipe de France emmenée par Gaël Monfils débutera le lendemain, mercredi 3 février à 10h à Melbourne (minuit en France) contre l’Italie de Matteo Berrettini et Fabio Fognini (groupe C).
Mardi 2 février
Rod Laver Arena
A partir de 10h (minuit en France) :
Serbie – Canada (Groupe A)
Dusan Lajovic – Milos Raonic
Novak Djokovic – Denis Shapovalov
Double
A partir de 17h30 (7h30 en France) :
Espagne – Australie (Groupe B)
Roberto Bautista Agut – John Millman
Rafael Nadal – Alex de Minaur
Double
John Cain Arena
A partir de 10h (minuit en France) :
Autriche – Italie (Groupe C)
Dennis Novak – Fabio Fognini
Dominic Thiem – Matteo Berrettini
Double
A partir de 17h30 (7h30 en France) :
Russie – Argentine (Groupe D)
Andrey Rublev – Guido Pella
Daniil Medvedev – Diego Schwartzman
Double
ATP Cup
La France face à l'Autriche et l'Italie, Djokovic avec Zverev
22/01/2021 À 06:41
ATP Cup
Djokovic, Nadal, Thiem, Medvedev, Tsitsipas, Zverev... L'ATP Cup dévoile son impressionnant casting
04/01/2021 À 22:42