Getty Images

Paire renverse Cilic et tient sa revanche

Paire renverse Cilic et tient sa revanche

Le 25/02/2020 à 13:44Mis à jour Le 25/02/2020 à 18:32

ATP DUBAÏ – Bien mal engagé après la perte d'un premier set dans lequel il s'est beaucoup agacé, Benoît Paire est finalement venu à bout de Marin Cilic qui l'avait battu au 2e tour à l'Open d'Australie. Vainqueur en trois sets (2-6, 7-5, 7-6), le Français rejoint Richard Gasquet en 8e de finale.

Mais comment a-t-il bien pu gagner ce match ? Benoît Paire a longtemps eu tout faux lors de son entrée en lice mardi à Dubaï, mais il a eu le mérite de ne pas complètement baisser les bras. Et heureusement pour lui, Marin Cilic est loin d’afficher en ce moment la sérénité qui lui avait permis de monter à la 3e place mondiale voici deux ans. L’Avignonnais a ainsi écarté deux balles de match et renversé le Croate (2-6, 7-5, 7-6) après plus de deux heures et demie d’un duel pour le moins décousu. Au 2e tour, il affrontera son compatriote Richard Gasquet.

Ses performances sont bien souvent difficiles à analyser, et celle-ci n’aidera sûrement pas à élucider le mystère. Que se passe-t-il dans la tête de Benoît Paire ? Battu au bout du suspense par Marin Cilic au 2e tour à Melbourne, le Français avait toutes les raisons d’être motivé par ses retrouvailles. Pourtant, il a bien longtemps semblé en perdition sur le court, en proie à ses démons. A 6-2, 5-3, 40/15, la cause était entendue… Et puis, la fébrilité a rattrapé le Croate, toujours en cruel manque de confiance, et la partie a basculé dans le surréaliste.

Vidéo - Cilic - Paire : le résumé

03:00

Paire n'y était pas mais Cilic s'est sabordé

A le voir jeter sa raquette dès le premier break concédé après deux doubles fautes entre autres, il y avait peu de doutes possibles : c’était bien le Paire des (très) mauvais jours qui avait débarqué dans le Golfe. Incapable de saisir ses multiples occasions à la relance dans le premier set (0/4), le Français s’est rapidement laissé gagner par la frustration face à un adversaire pourtant aussi généreux que lui à l’échange (2-6).

Et sa prestation a pris des allures de caricature quand, après avoir gâché de multiples occasions de double break dans le deuxième acte à 2-0 puis 3-1, il a encaissé quatre jeux de rang pour se retrouver dos au mur. Entre jeu de jambes inexistant, services-volées en dilettante et autres amorties caviardées, Paire a sorti toute la panoplie, écopant même d’un point de pénalité à 5-3 pour avoir cassé sa raquette après une énième manifestation de sa frustration. Mais contre toute attente, cette parodie de tennis a pris au piège un Cilic qui n’a jamais pu non plus trouver son rythme (40 fautes directes à 39 pour Paire).

Aussi en difficulté que son adversaire au service (12 doubles fautes chacun), le Croate a beaucoup tremblé et l’a payé. Incapable de terminer la partie, il a, à son tour, concédé quatre jeux d’affilée et le set (2-6, 7-5) face à un Paire soudain beaucoup plus impliqué dans chaque frappe. Toujours aussi irréguliers, les deux joueurs ont échangé un break chacun d’entrée de troisième manche, puis ils ont à tour de rôle laissé filer des occasions de prendre le dessus, le Français sauvant encore des balles de match contre lui à 6-5. C’en était trop pour Cilic qui est passé totalement au travers du tie-break décisif. Un miracle pour Paire qui devra se remettre en cause s’il veut poursuivre l’aventure aux Emirats.

Vidéo - Une balle de match sauvée pour quelques millimètres : Paire en a sorti son téléphone

00:54
Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313