Ceux qui voient en lui une étoile filante vont peut-être réviser leur jugement. C'est simple : pour battre Aslan Karatsev en ce début de saison 2021, il faut être Top 5 mondial puisque seuls Novak Djokovic en demi-finale à l'Open d'Australie et Dominic Thiem au 2e tour à Doha la semaine dernière y sont parvenus. Les autres se sont cassé les dents sur le Russe et l'ambitieux Jannik Sinner n'a pas fait exception jeudi en quart de finale à Dubaï. Le jeune Italien s'est bien battu mais il a finalement été renversé (6-7, 6-3, 6-2) en 2h29 de jeu précisément. Dans le dernier carré, Karatsev pourrait retrouver son compatriote et partenaire de double Andrey Rublev qui affronte Marton Fucsovics plus tard dans la journée.
Dire qu'il n'avait gagné que trois matches sur le circuit avant cette année... Voir Aslan Karatsev atteindre les demi-finales à Melbourne pour son premier grand tableau en Grand Chelem avait quelque chose de surréaliste. Personne ne l'avait d'ailleurs fait avant lui. Mais être capable de confirmer comme il le fait en ce moment est sans doute encore plus remarquable, car désormais il n'est plus cet inconnu qui suscite la curiosité. Déjà tombeur de Daniel Evans en début de semaine, puis de Lorenzo Sonego, il a donc été capable de hausser encore son niveau pour passer l'obstacle Jannik Sinner qui avait lui-même dominé Roberto Bautista Agut (11e mondial) la veille.
ATP Londres
Surprise : Sinner éliminé dès le premier tour au Queen's par le 309e mondial
14/06/2021 À 14:14

Un finish ébouriffant

C'est donc bien la régularité dans les performances du Russe de 27 ans qui subjugue. Tout autant que sa solidité sur le plan mental. Car ce quart de finale n'a pas démarré sous les meilleurs auspices pour lui. Breaké d'entrée sur une double faute, il est progressivement entré dans son match pour revenir à 4-4. Et alors qu'il semblait avoir pris peu à peu la mesure de son jeune et talentueux adversaire, il a tout de même cédé le premier set au tie-break. Pour certains, le coup aurait été rude. Pas pour lui.
Repartant de plus belle, il a ravi à nouveau l'engagement adverse en début de deuxième set. Puis, une fois revenu à un set partout, il a fait de même à l'entame du troisième. Mais Sinner ne comptait pas se laisser faire et est revenu immédiatement à hauteur, obtenant même deux balles pour se détacher à 6-7, 6-3, 1-2. Passé proche de perdre son ascendant, Karatsev a alors sur appuyer une dernière fois sur le champignon pour s'adjuger les cinq derniers jeux. Dans le sillage d'un d'une prise de balle ultra-précoce et d'un coup droit létal (21 de ses 41 coups gagnants), la tornade russe continue de faire des ravages et ne donne toujours pas de signes d'essoufflement.
Roland-Garros
Solide comme un roc, Nadal recale à nouveau Sinner
07/06/2021 À 17:45
Roland-Garros
Huit mois après l’avoir chatouillé, Sinner s'attaque à nouveau à Nadal
06/06/2021 À 23:44