Cette fois, la marche était (un peu) trop haute. Renversant face à Alex de Minaur puis Karen Khachanov aux tours précédents à Dubaï et très en forme en ce début de saison, Jérémy Chardy n'a pas pu faire tomber Denis Shapovalov, tête de série numéro 3 du tournoi et 12e joueur mondial. Le Palois n'a pas à rougir : il a bien rivalisé jeudi, s'inclinant en deux sets accrochés (7-5, 6-4) et 1h24 de jeu lors de ce quart de finale. Mais il n'aura jamais su lire le service adverse. Qualifié pour sa première demie de la saison, le Canadien sera opposé soit à Lloyd Harris pour une place en finale. Le Sud-Africain, issu des qualifications et déjà tombeur de Dominic Thiem au 2e tour, a dominé Kei Nishikori (6-1, 3-6, 6-3) en fin de journée.
Il a peut-être manqué un peu de jus. Pour arriver à ce stade de la compétition, Jérémy Chardy avait dû livrer trois combats en trois sets, alors que Denis Shapovalov, exempté de 1er tour, s'était montré expéditif lors de ses deux premiers tours. Avant même de frapper son premier coup dans ce match, une statistique montrait ainsi que le Français avait couru près de 5 kilomètres contre 2 seulement pour son adversaire. S'il ne doit rien retirer à la performance du Canadien jeudi, ce fait peut, peut-être, expliquer le léger manque de peps de Chardy à la relance qui l'a empêché de rendre l'issue de la partie plus indécise.
Tokyo 2020
Chardy - Barrios EN DIRECT VIDEO
24/07/2021 À 04:45

Chardy a payé cher une légère déconcentration

Car Shapovalov n'aura lâché que 6 minuscules points en 11 jeux de service, dont 2 derrière sa première balle (93 % de réussite). Dans ces conditions, la seule chance de l'emporter pour le Français était de contraindre la tête de série numéro 3 à disputer des tie-breaks. Il semblait être en capacité de le faire, se montrant lui aussi très autoritaire sur ses engagements. Mais à 5-5 dans le premier set, avant de servir, il s'est plaint des balles qui lui étaient fournies pour servir et quelques points plus tard, alors qu'il menait 40/15, il est sorti de sa concentration. Deux doubles fautes et une erreur en coup droit lui ont notamment été fatales pour concéder un break évitable.
Shapovalov ne s'est pas fait prier pour saisir l'occasion de virer en tête. D'autant que le Canadien, imperturbable, a enchaîné 5 jeux blancs sur son service entre la fin du premier et le début du deuxième set. Et à 4-4 dans ce second acte, il a encore su faire la différence au meilleur des moments, usant de son coup droit enroulé de gaucher pour faire craquer Chardy sur son revers. Un break à la fin de chaque manche donc, et l'affaire était pliée.
Même si le scénario pourra lui laisser quelques regrets, le Français a de quoi être satisfait de sa semaine aux Émirats où il aura atteint son quatrième quart de finale en six tournois. Cap sur Miami désormais où il pourrait bien utiliser la confiance engrangée pour s'offrir un beau parcours dans le premier Masters 1000 de l'année.
Wimbledon
Trop fort pour Shapovalov, Djokovic rejoint Berrettini en finale
09/07/2021 À 18:26
Wimbledon
Shapovalov, c'est renversant !
07/07/2021 À 15:38