Getty Images

Chardy tombe, Simon enchaîne, Herbert s'arrache

Chardy tombe, Simon enchaîne, Herbert s'arrache

Le 25/06/2019 à 19:01Mis à jour Le 26/06/2019 à 07:19

ATP EASTBOURNE - Un petit tour et puis s'en va. Jérémy Chardy n'a pas fait long feu à Eastbourne où il s'est incliné d'entrée mardi face au Britannique Cameron Norrie, 49e joueur mondial, en deux sets (6-3, 7-6). Plus tard dans la journée, Gilles Simon a, lui, bien dominé (7-5, 6-1) l'Américain Tennys Sandgren, 92e à l'ATP. Pierre-Hugues Herbert a enfin renversé Denis Kudla (5-7, 7-6, 6-4).

Jérémy Chardy manquera peut-être de matches à Wimbledon. Le Palois, qui avait cédé de justesse en huitième de finale du Queen’s contre Stefanos Tsitsipas la semaine dernière, ne s’est pas relancé à Eastbourne. Il s’est ainsi incliné en deux sets (6-3, 7-6) pour son entrée en lice mardi contre le Britannique Cameron Norrie, 49e joueur mondial. Ce dernier affrontera son compatriote Kyle Edmund, tête de série numéro 3 du tournoi et exempté de 1er tour.

Débutée lundi et interrompue par la pluie alors que Norrie menait 3-0 dans le premier set, la partie a repris son cours mardi sur le même rythme. Chardy n’a pas pu récupérer son break de retard et a donc cédé la première manche. Plus solide que la veille sur son service, le Français a su écarter une balle de break à 3-3 dans le second acte mais n’a pas saisi sa chance à 6-5 en sa faveur alors qu’il avait une balle pour remettre les compteurs à zéro sur le service adverse. Plus solide à l’échange, Norrie l’a finalement emporté au jeu décisif.

Vidéo - Chardy s'incline d'entrée contre le Britannique Norrie

00:23

Simon toujours à son aise

Gilles Simon continue, quant à lui, sur sa lancée. Deux jours après sa finale épique au Queen's perdue face à Feliciano Lopez, le Niçois a bien mené sa barque contre l'Américain Tennys Sandgren, 92e joueur mondial. Il s'est imposé en deux sets secs (7-5, 6-1) et 1h20 de jeu. Contrairement à son bourreau de Londres, il a décidé d'enchaîner à moins d'une semaine de Wilmbledon.

Vraisemblablement un peu fatigué par son parcours au Queen's, Simon n'a pas entamé la partie de la meilleure des manières, concédant rapidement le break à cause d'un pourcentage de premières balles faible (45 %). Mais il a su refaire son retard et même passer devant pour arracher la première manche. Sans doute touché par la tournure des événements, Sandgren a totalement craqué dans le second acte. Le Tricolore affrontera le Chilien Nicolas Jarry au 2e tour.

Herbert miraculé

En fin de journée, Pierre-Hugues Herbert a imité Gilles Simon après un match au couteau face à Denis Kudla (5-7, 7-6, 6-4). L'Alsacien, qui devait affronter le champion du Queen's Feliciano Lopez normalement, a finalement hérité du "lucky loser" américain après le forfait de dernière minute de l'Espagnol. Mais ce qui était au départ une bonne nouvelle a failli se transformer en cauchemar.

Mené d'un set, Herbert a ainsi dû sauver quatre balles de match dans le tie-break du deuxième set avant de l'emporter 10 points à 8 et de remettre les compteurs à zéro. Puis, il a accusé un break de retard dans le troisième acte (5-7, 7-6, 1-4) avant de gagner les cinq derniers jeux de la partie. En tout, la bataille aura duré près de trois heures entre les deux hommes. Il retrouvera le Britannique Daniel Evans au prochain tour.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0