Getty Images

Sinner, fallait pas l'inviter !

Sinner, fallait pas l'inviter !
Par Eurosport

Le 09/11/2019 à 22:27Mis à jour Le 09/11/2019 à 23:01

MASTERS NEXTGEN - Présent à Milan sur invitation, l'Italien Jannik Sinner a remporté samedi la troisième édition du Masters Next Gen, réservé aux moins de 21 ans, en écrasant en finale l'Australien Alex De Minaur 4-2, 4-1, 4-2. Sinner, 95e joueur mondial, succède au palmarès au Sud-Coréen Chung Hyeon et au Grec Stefanos Tsitsipas, vainqueur l'an dernier contre ce même De Minaur.

Impressionnant. Jannik Sinner était le benjamin des huit participants au Masters NextGen 2019. L'Italien avait bénéficié d'une invitation à Milan, mais le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il y a fait honneur. Samedi, lors d'une finale à sens unique, il a expédié l'Australien Alex De Minaur en trois sets, 4-2, 4-1, 4-2 en une heure et quatre minutes pour mettre un point d'exclamation à sa fin de saison, qui l'aura vu entrer dans le Top 100 à seulement 18 ans. Vivement 2020 !

Devant un public acquis à sa cause, Sinner n'a laissé aucune chance à Alex De Minaur, pourtant bien mieux classé (18e) et déjà finaliste l'année passée. Redoutable sur les points les plus cruciaux de la partie, SInner a sauvé pas moins de neuf balles de break. Chirurgical, il a en revanche réusis un break dans chaque set pour tuer tout suspense. Sinner rejoint au palmarès de ce tournoi, créé en 2017, son premier vainqueur, le Sud-Coréen Chung Hyeon, et le Grec Stefanos Tsitsipas, titré l'an dernier.

Vidéo - Sinner - De Minaur : les temps forts

02:22
" Merci surtout pour la wild-card "

"Je n'ai pas trop de mots", a réagi Sinner, interrogé juste après sa victoire. "Je voulais quand même remercier mon équipe pour le travail qu'on a fait et qu'on va évidemment continuer à faire. Merci aussi à l'organisation. Merci surtout pour la wild-card (rires). Sans cette invitation, je ne serais pas là. Merci à tous et espérons que je serai là l'année prochaine."

Cette victoire sans appel clôt une semaine de rêve pour Sinner, qui avait déjà battu trois joueurs mieux classés que lui depuis mardi: l'Américaine Frances Tiafoe et le Suédois Mikael Ymer en phase de groupes puis le Serbe Miomir Kecmanovic en demi-finale. Il achève de la meilleure des manières une saison qui l'a vu exploser au haut niveau, lui qui n'était encore que 553e mondial en janvier et est à présent le plus jeune joueur du top 100 actuel. Mi-octobre, il était devenu le plus jeune demi-finaliste d'un tournoi du grand circuit depuis Borna Coric en 2014.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0