Getty Images

Ruud se relance, De Minaur confirme

Ruud se relance, De Minaur confirme
Par Eurosport

Le 06/11/2019 à 18:15Mis à jour Le 06/11/2019 à 21:10

MASTERS NEXT GEN - Casper Ruud peut encore croire au dernier carré. Le Norvégien a gagné le duel des perdants de la première journée du groupe A mercredi à Milan. Il l'a emporté sur l'Espagnol Alejandro Davidovich Fokina en cinq sets (3-4, 4-3, 4-2, 3-4, 4-1). Alex de Minaur a pris seul la tête de la poule dans la foulée en s'imposant face à Miomir Kecmanovic (4-1, 4-3, 1-4, 4-0).

Il a eu chaud, mais Casper Ruud s’est donné le droit d’espérer prolonger son séjour à Milan. Le Norvégien a accroché sa première victoire en phase de poules du Masters Next Gen mercredi dans le groupe A. Il a ainsi pris le meilleur sur l’Espagnol Alejandro Davidovich Fokina (3-4, 4-3, 4-2, 3-4, 4-1) après plus de deux heures de combat (2h16 précisément). Ce succès lui permet de revenir à hauteur de Miomir Kecmanovic, son bourreau de la 1ère journée. Le Serbe s'est incliné dans le deuxième match de la journée face à l'Australien Alex de Minaur qui prend seul la tête de la poule.

Rien n'a été facile pour Ruud dans ce match, mais sa régularité a fini par payer. Davidovich Fokina s'est ainsi montré nettement plus percutant pendant une grande partie du match, frappant pas moins de 44 coups gagnants contre 28 au Norvégien. Ses amorties ont quasiment systématiquement fait le point, profitant de la position adverse trop reculée. Mais l'Espagnol a aussi commis beaucoup plus d'erreurs, plus du double de son adversaire (40 contre 19). Et il a peut-être perdu la partie en début de troisième set quand il s'est tordu le genou sur une reprise d'appuis.

Vidéo - Plus brillant mais plus brouillon aussi, Davidovich Fokina a fini par céder contre Ruud

02:50

De Minaur assume son statut

Davidovich Fokina a toutefois repris le jeu, éprouvant des difficultés à se déplacer avec un gros strap à la jambe droite. Après la perte de la troisième manche, le 87e joueur mondial a retrouvé de l'allant et n'a plus semblé très gêné pour courir, s'arrachant pour égaliser et offrir aux spectateurs un ultime acte. Mais Ruud a su remettre le pied au plancher pour plier l'affaire dans la foulée.

Alex de Minaur, lui, est déjà pratiquement dans le dernier carré. L'Australien, 18e joueur mondial et tête de série numéro 1 de ce tournoi, est le seul joueur de ce groupe A à compter désormais deux victoires. Il a ainsi pris la mesure de Miomir Kecmanovic un peu plus tard dans l'après-midi en quatre manches (4-1, 4-3, 1-4, 4-0) et un peu moins d'une heure et demie de jeu (1h24 exactement).

Finaliste à Bâle récemment et seul joueur de la compétition dans le top 20 mondial, De Minaur a largement maîtrisé son sujet. Très difficile à déborder en fond de court, il a eu réponse à tout, se montrant particulièrement à l'aise côté coup droit (17 de ses 23 coups gagnants). Il a aussi remporté la plupart des longs échanges (15 des 20 rallyes de plus de 9 frappes), malgré un léger coup de moins bien dans le troisième set. L'expérience de l'année précédente semble servir à l'Aussie qui assume pour le moment bien son statut de favori.

Vidéo - Masters Next Gen - Deux sur deux pour de Minaur

00:53
Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0