L'aventure en Sardaigne de Corentin Moutet s'arrête déjà. Seul Français du tableau, il n'a pas su surfer sur sa victoire sur Frances Tiafoe au 1er tour. Jeudi, il est tombé sur un os en la personne d'Albert Ramos Vinolas, tête de série numéro 4 du tournoi. L'Espagnol, gaucher comme le Français, s'est montré intraitable et n'a laissé que trois petits jeux à son adversaire sur la terre battue italienne (6-0, 6-3) en 1h19. Pour rallier le dernier carré, il devra se défaire vendredi de Marco Cecchinato.

Pris à la gorge d'entrée, Moutet a encaissé une "bulle" dans le premier set, avant d'arrêter l'hémorragie avec un break d'entrée de 2e set. Malheureusement pour le Français, il n'a pas su le tenir, rendant son avantage dans la foulée. Puis, il a cédé son engagement une fois de trop dans le 8e jeu de cette seconde manche. Les difficultés du jour de Moutet peuvent être résumées en un chiffre : il a gagné seulement 44 % des points joués sur son propre service.

Tennis
Schwartzman : "Federer aimerait avoir moins d'options parfois avant de frapper un coup, comme Messi"
IL Y A UNE HEURE

Premier quart de finale sur le circuit pour Musetti

Plus tôt dans la journée, l'espoir italien Lorenzo Musetti, révélé lors du dernier Masters 1000 de Rome, est devenu le premier joueur né en 2002 à se qualifier pour un quart de finale sur le circuit. Il a facilement dominé son compatriote Andrea Pellegrino, issu des qualifications, en deux sets (6-2, 6-1).

Invité par l'organisation du tournoi, Musetti a été autorisé à poursuivre le tournoi alors même qu'il a joué le double avec Fabio Fognini, testé positif au coronavirus en début de semaine.

ATP Cologne
Auger-Aliassime s'en sort miraculeusement
IL Y A 14 HEURES
WTA Ostrava
Svitolina sortie d'entrée par Sakkari
IL Y A 16 HEURES