Voilà un résultat et une performance qui feront du bien au tennis tricolore. Après une saison sur terre battue cauchemardesque (une victoire pour sept défaites), Ugo Humbert a vite retrouvé ses repères et le sourire sur gazon. A Halle, le Messin s'est offert le numéro 6 mondial Alexander Zverev en huitième de finale (7-6, 3-6, 6-3) et 1h52 de jeu. Il s'agit de sa troisième victoire sur un membre du Top 10, la première cette saison, après ses succès sur Daniil Medvedev et Stefanos Tsitsipas respectivement à Hambourg et Paris-Bercy fin 2020. Il sera opposé à Sebastian Korda qui s'est, lui, offert Kei Nishikori (2-6, 7-3, 7-5).
Décidément, les têtes de série ne sont pas à la fête sur le gazon allemand. Après Daniil Medvedev et Roger Federer, c'est Alexander Zverev qui s'est fait piéger jeudi par Ugo Humbert. Le Français a sorti un match de très haut niveau pour sortir l'Allemand aux portes des quarts de finale jeudi. Son audace et son agressivité ont payé dans une fin de match au cours de laquelle le numéro 6 mondial ne lui a pourtant rien donné.
Wimbledon
Auger-Aliassime, une sensation pour un premier quart en Majeur
05/07/2021 À 18:48

Un déclic pour la suite et Wimbledon ?

Après la perte d'un premier set très serré au tie-break, Zverev avait pourtant haussé le ton dans le deuxième acte. Fort d'un break rapide, il avait remis les pendules à l'heure et même vite obtenu une première occasion de ravir l'engagement adverse dans la manche décisive (7-6, 3-6, 1-1). Malgré la dynamique qui lui semblait contraire, Humbert a alors sorti le grand jeu au service (10 aces, 1 double faute, 80 % de premières balles) comme avec son coup droit de gaucher. Ses trajectoires rasantes et sortantes ont fait craquer Zverev dans le jeu suivant (7-6, 3-6, 3-1), le Français saisissant parfaitement sa seule opportunité à la relance.
D'une solidité bluffante jusqu'au bout, le Messin n'a jamais tremblé par la suite, un peu à l'image de l'autorité dont avait fait preuve la veille Félix Auger-Aliassime contre Federer. S'il s'est peut-être parfois montré un brin trop attentiste, Zverev n'aura pas grand-chose à reprocher, lui qui a passé 20 aces pour... aucune double faute (une rareté) dans ce match. C'est peut-être le déclic dont Humbert avait besoin pour lancer sa saison.
ATP Halle
Humbert, le sacre après une semaine de rêve
20/06/2021 À 13:40
ATP Halle
Humbert, quel caractère !
19/06/2021 À 15:24