Tennis

Di Pasquale : "Retourner aux USA maintenant va faire des dégâts physiquement"

Programmé d'ordinaire au printemps, Indian Wells a choisi de se tenir en octobre pour pouvoir s'organiser dans de meilleures conditions. Un choix compréhensible mais piégeux pour Arnaud Di Pasquale, qui estime que les organismes vont être mis à rude épreuve avec ce nouvel aller-retour Europe-Etats-Unis pour la plupart des joueurs et joueuses. DiP Impact est à retrouver en podcast en intégralité.

00:01:34, 05/10/2021 à 14:41