Imago

"Un match fondateur"

Verdier: "Un match fondateur"
Par Eurosport

Le 25/10/2006 à 15:42Mis à jour

Frédéric Verdier, commentateur émérite sur Eurosport, vous livre chaque jour ses impressions sur le tournoi de Lyon. Mardi, outre les déceptions de Marcos Baghdatis et Gaston Gaudio, Frédéric retient l'excellente performance de Richard Gasquet.

LE TOURNOI DE LYON AVEC FREDERIC VERDIER

Marcos Baghdatis, décevant face à Arnaud Clément

"C'est quand même bizarre. Il joue une place pour le Masters. S'il gagne le tournoi, il passe septième. Et pendant un set et demi, tu ne sens rien. D'habitude, c'est un guerrier, et là, rien. ON se demande s'il est malade. Il n'est pas venu en conférence de presse car il n'a pas cette obligation en cas de défaite. Mais selon des entraîneurs français qui le côtoient toute l'année, c'est normal. Il se motive pour les grands tournois, mais connaît des problèmes de concentration sur les "petits" tournois. "

Confirmation ce matin dans la presse avec ses déclarations du Chypriote : "Je suis fatigué de cette saison. Je ne suis pas bien ces derniers temps. J'avais toujours en tête d'atteindre le rêve de ma vie : jouer un Masters. Je n'étais pas loin... Je me suis peut-être mis trop de pression. En fait-là, J'en ai marre de parler tennis. Cette saison 2006, j'ai travaillé dur pour la vivre, je l'ai méritée."

Gaston Gaudio, battu 0-6, 2-6 par Simon Greul

"L'Argentin a été scandaleux aujourd'hui. Gaston Gaudio est tout simplement venu faire du tourisme à Lyon. Son attitude n'est pas vraiment respectueuse pour le public et les organisateurs."

Richard Gasquet, enfin brillant face à Marat Safin

"Belle ambiance à Lyon mardi. Le public est venu en nombre et a participé à la fête en suivant deux énormes matches. Gasquet-Safin a été d'une énorme intensité. Safin a toujours brillé sur cette surface et était vraiment motivé, notamment de jouer Gasquet à Lyon. Mais cette fois-ci, il est tombé sur un adversaire qui ne l'a jamais laissé respirer, qui a toujours retourné et qui a été impeccable au service. A chaque fois que les points étaient chauds, c'est Gasquet qui les remportait, ce qui est rare pour le Français."

"Jouer ainsi l'intégralité d'un match face à un joueur qui a gagné deux Grand Chelem, c'est une nouveauté pour lui. C'est un match fondateur. J'ai croisé Eric Deblicker, son coach, qui était aux anges après la rencontre."

"Après ses victoires sur Federer à Monte-Carlo, Haas en Coupe Davis, Ljubicic à l'US Open et même si ce n'est qu'un premier tour, c'est un match qui est à ranger très haut dans son panthéon personnel."

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0