Musetti régale encore

Cette fois, les spectateurs de Lyon ont pu profiter du phénomène. Alors que le déconfinement est entré dans une nouvelle phase en France ce mercredi, Lorenzo Musetti est resté sur la lancée de sa belle victoire contre Félix Auger-Aliassime au 1er tour. L'Italien, 19 ans et 88e mondial, a coiffé au poteau l'Américain Sebastian Korda, 20 ans et 65e à l'ATP, sur le score de 6-3, 1-6, 6-4 en tout juste deux heures de jeu. Pour rallier le dernier carré sur la terre battue rhodanienne, il défiera soit David Goffin, soit Aljaz Bedene.
ATP Lyon
Tsitsipas a l'oeil du tigre avant Roland : "J'espère que quelque chose de positif arrivera là-bas"
23/05/2021 À 15:45
Musetti a encore ravi par sa capacité à jouer son meilleur tennis quand les points comptaient double. C'est notamment ce qui lui a permis de faire le break en début de troisième set, ramenant un smash d'un passing de revers plongeant, avant de se précipiter vers l'avant pour intercepter la balle de volée et gagner le duel au filet. L'Italien était pourtant sorti de son match dans le deuxième set à la suite d'une décision arbitrale erronée (au lieu de lui accorder le point à 1-1, l'arbitre de chaise l'avait fait rejouer). Agacé, il avait perdu les cinq jeux suivants, laissant Korda remettre les compteurs à zéro (6-3, 1-6).
Le match a d'ailleurs été de qualité aussi parce que l'Américain a haussé son niveau. Ses frappes sèches et à plat, ses prises de balle précoces à la relance lui ont ainsi permis de revenir à 4-4 dans la manche décisive. Mais mentalement, Musetti a décidément de la ressource : ses variations en revers entre slice, accélérations le long de la ligne, trajectoires bombées et amorties, ont fini par faire céder Korda. Aussi capable de se décaler côté coup droit quand les circonstances l'exigent, Musetti a décidément de multiples cordes à son arc. Et ce ne sont pas les 300 spectateurs désormais autorisés à l'Open Parc ARA qui s'en plaindront.

Renversant, Sinner gagne un choc de costauds

Et décidément, le tennis italien a de quoi sourire. Plus tard dans la journée, Jannik Sinner s'est lui qualifié pour le 2e tour en laissant passer l'orage au propre comme au figuré. Opposé à Aslan Karatsev pour un 1er tour aux allures de choc, le 17e joueur mondial a été submergé d'entrée, encaissant une "bulle" dans le premier set avant de se rebeller et de l'emporter (0-6, 6-3, 6-4) après 2h33 de jeu. Mais la partie a en fait duré plus longtemps, puisque le jeu a été arrêté en début de troisième set par les averses. Pour une place en quart de finale, Sinner affrontera le Français Arthur Rinderknech, qui a su saisir sa seconde chance de "lucky loser" en battant le qualifié Mikael Ymer (6-3, 6-7, 6-2).
Sinner a eu d'autant plus de mérite de s'en sortir qu'il n'a pu que constater les dégâts dans un premier set à sens unique. Tout allait vraiment trop vite pour lui dans des conditions rendues humides par une pluie fine. Frustré par la décision de poursuivre le jeu dans ce début de partie, il n'avait pas grand-chose à opposer à la lourdeur de balle adverse. Mais mentalement, l'Italien a su se relancer en début de deuxième set, en prenant la balle plus tôt quand c'était possible, et aussi en faisant jouer un coup de plus à son adversaire. Dans des conditions plus sèches pour finir le match, il a su davantage imposer sa cadence, utilisant aussi des angles courts croisés. Un ultime break à 4-4 dans le 3e set lui a permis de conclure dans la foulée.
Plus d'infos à suivre...
ATP Lyon
Avant Roland-Garros, Tsitsipas s'offre un deuxième titre cette saison
23/05/2021 À 13:24
ATP Lyon
Après avoir mis fin à la belle épopée de Rinderknech, Norrie rejoint Tsitsipas en finale
22/05/2021 À 10:57