Assiste-t-on à la naissance d’une grande rivalité ? Alexander Zverev, tombeur de Dominic Thiem en demi-finale à Madrid ce samedi, en est convaincu. "Nous avons disputé des matches fantastiques, joué les plus grands matches du monde, nous nous sommes affrontés en finale de Masters 1000, en finale de Grand Chelem" a égrainé l’Allemand, victorieux 6-3, 6-4, et pour qui la rivalité avec l’Autrichien "continue de se développer."
Mais pour qu’une affiche devienne un must du tennis mondial, il vaut mieux qu’elle ne soit pas à sens unique. Or, Thiem se présentait samedi fort d’une série de quatre victoires face à son adversaire. Dont une en finale de l’US Open 2020, où les deux hommes avaient joué à qui parviendrait à ne pas se liquéfier sous la pression, à deux doigts d’un premier sacre en Grand Chelem.
Sur l’ensemble de leur face-à-face, Zverev était même mené 8-2 avant la rencontre du jour. Il a ainsi été bien inspiré de rétablir partiellement l’équilibre sur la terre battue madrilène. Le tout lors de ce qu’il a qualifié de "match un peu bizarre, avec des conditions difficiles, beaucoup de vent et une balle qui flottait beaucoup." Mais il en fallait plus pour déstabiliser le bombardier de 24 ans, particulièrement en réussite sur le tournoi de la capitale espagnole.
ATP Madrid
Après Nadal, Zverev s'offre Thiem et va en finale
08/05/2021 À 15:53

Alexander Zverev, qualifié pour la finale

Crédit: Getty Images

Zverev à Madrid, c'est quelque chose...

C’est d’ailleurs ici-même, en finale, que Zverev avait décroché son dernier succès face à Thiem, il y a trois ans, à l’issue d’une semaine majestueuse. Il n’avait concédé aucun break durant tout le tournoi. Une performance unique en Masters 1000 sur terre battue depuis 1991 (début de l’archivage des statistiques ATP). Il ne la réitérera pas dimanche - il a perdu son service une fois ce samedi, comme lors de ses trois premiers matches - mais il peut renouer avec un titre dans une compétition de ce niveau, après ses sacres à Rome et Montréal en 2017, et donc Madrid en 2018.
"Cela signifierait beaucoup pour moi (de décrocher un deuxième trophée ici NDLR). J’ai vraiment hâte d’y être, de disputer une autre grande finale", a commenté Alexander Zverev, qui sera opposé à Matteo Berrettini, vainqueur de Casper Ruud (6-4, 6-4) dans la soirée au sein de la "Caja Magica". A défaut d’un triomphe immaculé de break, Zverev peut encore viser un quintet de victoires sans perdre le moindre set. D’autant plus notable qu’il a dû éliminer Rafael Nadal (6-4, 6-4), en quart.

Saoulé de coups et trop passif, Nadal n'a rien pu faire face à Zverev : le résumé de sa sortie

Thiem "super content" de sa reprise

"Il était juste le meilleur joueur aujourd'hui (samedi). Je l'accepte à 100%", a quant à lui déclaré Dominic Thiem. "Globalement, je suis super content de ma semaine. Je n'aurais jamais pensé être en demi-finale. Je ne peux me plaindre de rien", a ajouté l’Autrichien, qui reprenait la compétition après avoir eu besoin de faire un break avec le circuit, dont il était absent depuis mi-mars.
Revoilà Thiem en assez bonne forme, à trois semaines de Roland-Garros, dont il a atteint la finale en 2018 et 2019. Pour le plus grand plaisir du joueur de 27 ans. Mais aussi de son bourreau du jour, si l’on en croit son vœu, concernant leur rivalité : "Cela va encore durer quelques années, j’espère que nous jouerons encore des matches incroyables."

Dominic Thiem s'est rassuré cette semaine à Madrid

Crédit: Getty Images

Wimbledon
Auger-Aliassime, une sensation pour un premier quart en Majeur
05/07/2021 À 18:48
US Open messieurs
"Ça va être très juste" : Thiem espère pouvoir défendre son titre mais en doute
03/07/2021 À 15:09