Le classement d'un joueur peut être trompeur. Surtout quand ce dernier, ancien membre du Top 40, surfe sur une belle vague de confiance. C'est le cas de Matthew Ebden cette semaine à Marseille. Comme bien des qualifiés en ce début de saison, il a abordé le tableau principal sans complexe et le voilà désormais en demi-finale de cet Open 13 Provence, un stade de la compétition qu'il n'avait plus connu sur le circuit ATP depuis juillet 2018 à Atlanta. Vendredi, celui qui n'affiche que le matricule 287 à l'ATP s'est permis de renverser (4-6, 6-4, 6-2) Karen Khachanov, 21e mondial, en 1h52 de jeu précisément.
Longtemps gêné par une blessure au pied en 2019, Ebden connaît une seconde jeunesse cette semaine dans la cité phocéenne. Et il ne s'est pas affolé le moins du monde quand, après avoir pourtant fait le premier break du match, il a concédé le premier set. Sa capacité à varier à l'échange, à user de son slice en revers pour changer de rythme, ainsi que ses qualités au filet lui ont permis de faire totalement basculer la partie.
ATP Marseille
Rinderknech : "Je veux montrer à la planète tennis ce que je suis capable de faire"
17/03/2021 À 08:51

Medvedev a complètement neutralisé Sinner

Dans le troisième set, l'Australien, sur un nuage, a complètement fait exploser un Khachanov sans solutions. Même en rythme en fond de court, Ebden a fini par prendre le dessus, frappant quelques magnifiques passings en bout de course, ou trouvant des zones courtes croisées qui ont mis son adversaire au supplice. Dans le dernier carré, il se mesurera à la tête de série numéro 1 Daniil Medvedev qui n'a pas fait de détail contre Jannik Sinner (6-2, 6-4).
Le Russe a pris à bras-le-corps un quart de finale qui pouvait s'avérer très dangereux face au jeune Italien dont le tennis est particulièrement performant en indoor. C'est d'ailleurs dans ces conditions que Sinner a décroché le premier titre de sa carrière à Sofia en fin de saison dernière. Mais cette fois, il n'a pas pu s'exprimer, baissant pavillon en une heure et quart. Sa puissance et sa qualité de frappe se sont révélées bien insuffisantes face aux qualités de contreur du futur numéro 2 mondial.
A l'échange, la longueur de balle de Medvedev a complètement neutralisé un Sinner toujours contraint à jouer le coup de plus et à prendre trop de risques pour tenter seulement de mettre hors de position son adversaire. A partir de 2-2, le Russe a pris le contrôle total de la partie, alignant quatre jeux de rang pour virer en tête. L'Italien a mieux tenu le choc dans la seconde manche mais n'a pu concrétiser sa seule balle de break du match pour revenir à 4-4. Avec ses 70 % de premières, Medvedev a globalement verrouillé ses jeux de service et mené sa barque à sa guise.
ATP Marseille
Herbert a résisté mais Medvedev a passé la puissance 10
14/03/2021 À 15:26
ATP Marseille
Encore irrésistible, Herbert dévore Humbert et rejoint Medvedev en finale
13/03/2021 À 15:45