Gaston fait disjoncter Koepfer

A croire qu'il aime particulièrement les grandes occasions. Surprise extraordinaire de la dernière édition de Roland-Garros côté français, Hugo Gaston a honoré de la plus belle des manières sa wild-card à Miami. Opposé à Dominik Koepfer, 54e joueur mondial, qui sortait pourtant d'une demi-finale probante à Acapulco, le natif de Toulouse s'est imposé en deux manches très convaincantes (6-1, 6-4) et 1h12 de jeu mercredi. Il a ainsi enregistré la première victoire de sa carrière en Masters 1000 pour son deuxième grand tableau dans cette catégorie de tournoi (il avait échoué pour son premier essai à Bercy l'automne dernier).
ATP Miami
Hurkacz : "J'espère pouvoir inspirer les jeunes en Pologne comme quand Iga a gagné Roland"
04/04/2021 À 22:29
C'est une superbe performance pour le jeune Français qui pointe actuellement à la 162e place mondiale. Dans ce duel de gauchers, il a su contrer la puissance naturelle de son adversaire, à l'image de ce formidable échange de 36 frappes ponctué par un passing gagnant de coup droit le long de la ligne pour s'offrir le premier break. Ses changements de rythme, son jeu dans le replacement adverse et ses amorties ont rendu fou Koepfer (31 fautes directes). Et s'il a légèrement tremblé pour conclure en cédant un de ses deux services d'avance, sa volée gagnante de coup droit sur balle de match a été à l'image de son audace. Il retrouvera Jannik Sinner, qui l'avait sèchement battu à l'Open 13, au 2e tour.

Herbert sur sa lancée

Il a changé de continent, mais les sensations restent les mêmes. Sur la lancée de sa belle finale à Marseille voici une dizaine de jours, Pierre-Hugues Herbert s'est parfaitement lancé dans le Masters 1000 de Miami un peu plus tôt mercredi. L'Alsacien n'a fait qu'une bouchée du Portugais Pedro Sousa, 111e à l'ATP, auquel il n'a laissé que quatre petits jeux (6-1, 6-3) en à peine plus d'une heure (1h05 précisément). Le niveau sera toutefois nettement plus relevé lors de son prochain match, puisqu'il devra faire face à Félix Auger-Aliassime, tête de série numéro 11 du tournoi et 18e joueur mondial.
Herbert n'aura jamais douté dans ce match, à l'exception peut-être d'une alerte dans le 6e jeu de la seconde manche lorsqu'il a dû écarter deux balles de break d'un ace, suivi d'un service gagnant. Le Français a, par ailleurs, très bien protégé son engagement dans le sillage d'une première balle efficace (76 % de réussite derrière, 71 % derrière la seconde). A l'échange, il s'est montré le plus solide, notamment dans la diagonale coup droit pour faire le break d'entrée. Ses volées ont également été tranchantes. Enfin, il a terminé la partie aussi fort qu'il l'avait entamée, en s'adjugeant les trois derniers jeux. De quoi aborder le défi canadien avec pas mal de confiance.
ATP Miami
Hurkacz, machine à broyer des membres du Top 10
04/04/2021 À 20:47
ATP Miami
Malgré les éclairs de Sinner, Hurkacz est resté sur son nuage : le résume de la finale
04/04/2021 À 19:53