Tsitsipas autoritaire

Il pouvait difficilement espérer meilleure entrée en matière. Stefanos Tsitsipas a fait preuve de beaucoup de sérieux pour se débarrasser aisément de Damir Dzumhur, 126e joueur mondial et "lucky loser" au 2e tour à Miami samedi. La tête de série numéro 2 du Masters 1000 floridien n'a laissé que cinq jeux à son adversaire (6-1, 6-4) en un peu plus d'une heure de jeu (1h09 exactement). Pour rallier les huitièmes, la tâche devrait se corser contre Kei Nishikori, tombeur d'Aljaz Bedene (7-6, 5-7, 6-4) dans le même temps.
ATP Miami
Hurkacz : "J'espère pouvoir inspirer les jeunes en Pologne comme quand Iga a gagné Roland"
04/04/2021 À 22:29
Du premier au dernier point, sa concentration a été impeccable. Contrairement à Alexander Zverev la veille qui avait perdu le fil après le gain du premier set 6-1, Stefanos Tsitsipas a fait ce qu'il fallait pour maintenir sous l'eau la tête de son adversaire. Ni la chaleur floridienne, ni le vent n'ont perturbé le Grec, particulièrement inspiré au service avec 78 % de premières balles. Cette précision lui a permis de protéger son engagement idéalement : il n'a pas eu à sauver la moindre balle de break.

De Minaur n'y arrive plus

S'il ne s'est pas montré particulièrement flamboyant, Tsitsipas s'est surtout attaché à ne rien donner à Dzumhur, ne commettant que 9 minuscules fautes directes (pour 18 coups gagnants). Le Bosnien a certes mieux résisté dans le second acte, mais il n'a jamais semblé en mesure de bousculer le numéro 5 mondial.
Pour Alex de Minaur en revanche, rien ne va plus en ce moment. Depuis sa sortie au 3e tour de l'Open d'Australie, l'Australien n'a gagné qu'un match sur ses trois derniers tournois (Rotterdam, Dubaï et Miami donc). Ce samedi, la tête de série numéro 15 en Floride a réalisé une grosse contre-performance face au 113e à l'ATP, le Colombien Daniel Elahi Galan, qui l'a renversé (4-6, 6-3, 6-4) en 2h35. Alors que la faculté de l'Aussie à triompher sur la longueur n'est plus à démontrer, il n'y arrive plus, preuve que le doute s'est immiscé dans son esprit. Au tour suivant, son bourreau aura affaire à Lorenzo Sonego.

Rublev écrase Sandgren, Shapovalov s'en sort

Andrey Rublev a clôturé la journée avec la manière, en surclassant Tennys Sandgren. Le Russe a confirmé sa forme brillante en s'imposant en deux sets (6-1, 6-2) et à peine plus d'une heure de jeu. L'Américain, lui, ne s'est procuré aucune balle de break et n'a jamais eu sa chance. Marton Fucsovics se dressera sur la route du numéro 8 mondial au 3e tour.

Rublev surclasse nettement Sandgren

Plus tôt, Denis Shapovalov avait éprouvé bien plus de difficultés contre Ilya Ivashka (6-7, 6-4, 6-4). Piégé au bout d'un tie-break serré dans la première manche, le Canadien s'est bien repris par la suite : il a d'abord bénéficé d'un début de deuxième set chaotique, ou les joueurs se sont échangés leur service, pour émerger en tête et égaliser. Puis il s'est montré opportuniste à 3-3 dans la dernière manche, et a bataillé pour conclure. Shapovalov affrontera Hubert Hurkacz au 3e tour.

Shapovalov se sort du piège Ivashka

ATP Miami
Hurkacz, machine à broyer des membres du Top 10
04/04/2021 À 20:47
ATP Miami
Malgré les éclairs de Sinner, Hurkacz est resté sur son nuage : le résume de la finale
04/04/2021 À 19:53