Pouille au mental

Lucas Pouille revit. Après près d'un an et demi de galères à cause de son coude, le Nordiste voit tous ses efforts pour retrouver le haut niveau payer à Monte-Carlo. Ce mercredi, pour la première fois depuis le tournoi de Tokyo début octobre 2019, il a validé une deuxième victoire d'affilée dans un tournoi sur le circuit ATP. Et pour ce faire, il a dû se retrousser les manches face à Alexei Popyrin qu'il a finalement battu en trois sets (7-5, 2-6, 6-3) et 2h01 de jeu. En huitième de finale, il affrontera l'Espagnol Alejandro Davidovich Fokina.
ATP Monte-Carlo
Numéro 1 mondial à la Race, Stefanos Tsitsipas se met dans les pas des plus grands
19/04/2021 À 09:37
Pouille a d'autant plus de mérite qu'il est allé chercher cette victoire au mental. Car quand il s'est fait breaker dans le cinquième jeu du troisième set, on ne donnait plus cher de sa peau. Vainqueur à Singapour cette année et en verve à Miami où il avait failli faire tomber Daniil Medvedev, Popyrin est en pleine progression et l'a montré sur le court, même si la terre battue n'est pas sa surface préférée. Son agressivité et sa puissance en coup droit lui ont permis de prendre franchement l'avantage dans l'échange à partir du début du deuxième set. Mais l'Australien reste un peu jeune et il n'a pas su maintenir la tête de son adversaire sous l'eau.
Au lieu de cela, Pouille s'est accroché, a débreaké et a remporté les quatre derniers jeux en retrouvant beaucoup d'allant, bien aidé par un Popyrin très frustré (deux fautes en revers et deux doubles fautes pour se faire breaker une ultime fois). Pour aller plus loin, il faudra toutefois que le Français améliore son pourcentage de premières balles (50 % seulement) pour protéger davantage son engagement.

Chardy trop court

Ce rayon de soleil est d'autant plus bienvenu que la journée avait mal débuté pour les Bleus sur le Rocher. Jérémy Chardy n'a pas réussi à enchaîner mercredi, après sa belle victoire sur Alexander Bublik au 1er tour. Il faut dire que le Palois avait fort à faire puisque Grigor Dimitrov lui faisait face. Et le Bulgare, tête de série numéro 14 du tournoi et 17e joueur mondial, a été le plus régulier et le plus solide pour s'imposer en deux manches serrées (7-6, 6-4) et 1h42 de jeu. En huitième de finale, le défi devrait être d'une toute autre dimension pour lui si Rafael Nadal est bien au rendez-vous. Le Majorquin entre en lice plus tard dans la journée face à Federico Delbonis.
Le tie-break du premier set a vraisemblablement constitué le tournant de la partie. Car avant de le perdre, Jérémy Chardy semblait être en passe de faire tourner ce premier set en sa faveur. Breaké d'entrée, le Français avait réussi à refaire son retard au moment où Grigor Dimitrov servait pour virer en tête à 5-3. Dans la diagonale coup droit, il donnait du fil à retordre et Bulgare et son jeu vers l'avant était bien en place. Mais dans le jeu décisif, il a perdu en intensité, donnant trop de points côté revers notamment à un adversaire qui n'en demandait pas tant.
Une fois derrière, Chardy a eu de plus en plus de mal à soutenir la cadence à l'échange. Et dans le 5e jeu de la seconde manche, il a encore craqué face à un Dimitrov concentré et percutant. Signe de confiance chez le Bulgare, il a de plus en plus lâché son revers à une main le long de la ligne et a tenu jusqu'au bout son break d'avance cette fois. Le Palois pourra, de son côté, regretter son pourcentage de premières balles (55 %) insuffisant pour espérer l'emporter.
ATP Monte-Carlo
Tsitsipas : "La saison sur terre battue ne pouvait pas mieux commencer"
18/04/2021 À 17:58
ATP Monte-Carlo
Henin : " Stefanos Tsitsipas a été chirugical"
18/04/2021 À 17:45