L’occasion était (trop) belle, Monfils ne l’a pas laissée passer. Le Français a remporté l’Open Sud de France décrochant son 9e titre en carrière. Sans être flamboyant, la Monf’ a su se montrer solide dans les moments importants pour faire plier le Canadien Vasek Pospisil en finale. Et lancer sur de bons rails son mois de février où il aura beaucoup de points à défendre.

A Montpellier, Gaël Monfils est presque comme à la maison. Tête de série n°1, le Français a assumé son statut à l’Open Sud de France pour décrocher ce dimanche un triplé dans la ville occitane, après ses victoires en 2010 et 2014.

ATP Sofia
A 19 ans, le prometteur Sinner ouvre déjà son compteur
14/11/2020 À 15:35

Monfils a fini par accélérer

Il faut dire que "la Monf" avait une occasion en or. Son adversaire ce dimanche, Vasek Pospsisil, est certes un joueur dangereux. Quart de finaliste à Wimbledon, 25e mondial à son maximum (en 2014), le Canadien possède un jeu plaisant et offensif. Très adroit à la volée, le natif de Vernon peut également compter sur un service efficace (84% de points remportés derrière sa première balle ce dimanche).

Mais Pospisil, c’est aussi un physique en cristal, qui a repoussé le Canadien au 248e mondial début octobre (il était 132e au début de la semaine). Et question régularité dans le jeu, Monfils ne joue pas dans la même catégorie. Un peu attentiste, le Parisien a attendu la fin de première manche pour accélérer et breaker au meilleur des moments sur un passing somptueux. Après ce premier acte disputé, le 9e mondial semblait avoir fait le plus dur dans cette finale. Une affirmation vraie…en partie.

Un peu dilettante, sans doute aussi décontenancé par un Pospisil en délicatesse avec son physique et qui a fait appel au kiné lors d’un changement de côté, le Français s’est laissé embarquer dans un deuxième set sans rythme. Alors qu’il n’avait été jusque-là jamais inquiété sur ses engagements, "la Monf'" a dû sauver quatre occasions de break dans la deuxième manche. Des alertes qui ont eu le mérite de secouer le Français. A 4-3, le 9e mondial a serré le jeu pour s’offrir un break crucial et conclure le match juste derrière.

Une victoire logique donc, mais surtout solide, qui va faire du bien au meilleur joueur tricolore. Sorti déçu de son Open d’Australie, où il n’avait rien pu faire face à Dominic Thiem en huitième de finale, il a cette fois fait le plein de confiance dans l’Hérault. Monfils va pouvoir aborder sereinement la suite de la saison et notamment la défense de son titre à l’ATP 500 de Rotterdam. Il faudra encore compter avec "la Monf" cette année.

"Les consignes au tennis, arrêtons de nous voiler la face... autorisons-les"

ATP Sofia
Gasquet privé de finale par un impitoyable Pospisil
13/11/2020 À 18:03
Roland-Garros
Catastrophe pour les Bleus : Monfils trébuche dès le 1er tour !
28/09/2020 À 17:58