Dominic Thiem se relance en Asie. Pour la première fois depuis le Masters 1000 de Montréal début août, l’Autrichien a enchaîné deux victoires dans un même tournoi et retrouve donc le stade des quarts de finale. Mercredi à Pékin, il a conclu la journée en maîtrisant sereinement le Chinois Zhizhen Zhang, invité par l’organisation et 213e joueur mondial, en deux sets (6-3, 6-3) et un peu plus d’une heure de jeu (1h09 précisément). Pour une place dans le dernier carré, il croisera le fer avec le revenant Andy Murray lors d’un match très attendu vendredi.
Il semble retrouver la forme à temps pour le sprint final. Après un été américain gâché par un virus et à oublier, Dominic Thiem démarre bien sa tournée asiatique. Déjà apparu plutôt à son avantage lors de la Laver Cup voici dix jours, puis pour son entrée en lice en Chine contre Richard Gasquet, le numéro 5 mondial a confirmé mercredi ses bonnes dispositions contre un adversaire qu’il ne connaissait pourtant pas. Concentré sur ses schémas de jeu et appliqué, il n’a pas laissé beaucoup d’espace au jeune Zhizhen Zhang pour s’exprimer.
Roland-Garros
La série noire continue : Thiem déjà éliminé
22/05/2022 À 11:10

Zhang trop tendre au filet

Pourtant, le Chinois de 22 ans, titulaire d’une wild-card cette semaine et vainqueur de Kyle Edmund au 1er tour, a montré en début de partie qu’il avait des atouts. Jusqu’à 3 jeux partout, il a tenu tête à Thiem, frappant plusieurs coups droits inspirés. Mais son adversaire autrichien a rapidement trouvé ses marques et a puni quelques montées hasardeuses au filet (11/22, soit 50 % de réussite au filet pour Zhang) pour se détacher.
Ce premier break en a entraîné un second et quelques minutes plus tard, Thiem menait déjà 6-3, 1-0 après une série de cinq jeux. Zhang a arrêté l’hémorragie, offrant de belles séquences au public chinois, mais comme dans le premier set, il a craqué à nouveau, concédant le break fatidique à 4-3 contre lui. Vainqueur, le numéro 5 mondial pourra se satisfaire de son service qui l’a protégé tout au long de la partie (71 % de premières, 84 % de réussite derrière, 5 aces, aucune double faute et aucune balle de break concédée). Mais il jaugera davantage son état de forme au prochain tour contre un ex-numéro 1 mondial sur le retour et vraisemblablement surmotivé.
ATP Estoril
Ce n'était pas encore du grand Thiem, mais bien un bon Bonzi
26/04/2022 À 18:42
ATP Estoril
Thiem : "L'objectif à court terme ? Arriver à Roland dans une forme décente"
25/04/2022 À 19:04