Dominic Thiem n’est pas tombé dans le piège. Sur la lancée de ses deux premiers tours très convaincants, le numéro 5 mondial a pris la mesure vendredi à Pékin d’un Andy Murray au niveau de jeu de plus en plus prometteur. L’Autrichien s’est imposé en deux sets (6-2, 7-6) dans ce quart de finale, mais il lui a fallu quasiment deux heures d’efforts (1h54) pour réduire au silence l’Ecossais. Pour rallier la finale, il devra écarter Karen Khachanov qui a renversé plus tôt dans la journée de Fabio Fognini (3-6, 6-3, 6-1).

US Open
Com-plè-te-ment dingue !
14/09/2020 À 00:06

En quête de repères en Asie, Andy Murray a désormais une meilleure idée de ce qui lui reste à accomplir pour revenir au top. Et si l’Ecossais était inquiet, il peut se rassurer et quitter Pékin la tête haute. Car, pour son premier match depuis plus de deux ans (et sa défaite en demi-finale de Roland-Garros 2017 contre Stan Wawrinka) face à un membre du top 10, il a donné de sérieux gages d’optimisme pour la suite. Dominic Thiem a ainsi dû évoluer à un haut niveau pour poursuivre sa route en Chine.

Une baston de presque 2h : Thiem a fait preuve d'autorité face à un Murray combatif

Murray menaçant jusqu'au bout

Le ton a été donné d’entrée sur le service de Murray : après un jeu long de 11 minutes et quelques échanges ébouriffants, Thiem a posé le premier jalon de sa victoire future avec un break obtenu à sa quatrième opportunité. Et si le score de cette manche inaugurale (6-2) pourrait suggérer un début de match à sens unique, il n’en a rien été dans les faits. Les jeux, surtout sur le service de l’Ecossais certes, ont été accrochés et il a fallu 50 minutes à l’Autrichien pour virer en tête.

Explosif et impliqué dans chaque frappe de balle, Thiem s’est appliqué à tourner autour de son revers pour prendre le jeu à son compte et a fréquemment réussi à déborder Murray grâce à son coup droit décroisé. Il a exploité chaque balle courte pour faire mal à son adversaire et a logiquement fait le break d’entrée de second set. Puis, les deux joueurs ont globalement été dominateurs sur leurs mises en jeu respectives jusqu’à ce que le numéro 5 mondial serve pour le match à 5-4.

Soudain, la tension a rattrapé Thiem qui a cédé son break d’avance en commettant pas moins de trois doubles fautes. S'il ne pouvait s’en prendre qu’à lui-même, son adversaire a eu le mérite de se montrer très agressif sur seconde balle (seulement 33 % de réussite derrière pour Thiem), une pression finalement payante. Mais ce n’était que partie remise pour l’Autrichien qui a su repartir de l’avant et conclure au jeu décisif grâce à une excellente qualité de première balle. Bien que battu, Murray a quant à lui prouvé qu’il pouvait déjà tenir la cadence au meilleur des trois sets contre un top 10. Dès lundi, il gagnera plus de 200 places au classement mondial (il est actuellement 503e), et ce n’est sûrement que le début de sa remontée.

US Open
Thiem - Zverev : Un seul écrira l’Histoire
13/09/2020 À 09:16
US Open
Thiem était irrésistible
12/09/2020 À 04:10