Entre Daniil Medvedev et la terre battue, ce n’est toujours pas l’amour fou. Le n°2 mondial a été balayé par son compatriote russe Aslan Karatsev, dès son entrée en lice à Rome (6-2, 6-4). La semaine passée, à Madrid, il avait fait à peine mieux, gagnant un match face à Alejandro Davidovich Fokina (son premier sur terre depuis 2019) avant de prendre la porte contre Cristian Garin, critiquant au passage le court madrilène, en pleine rencontre. Et il a récidivé ce mercredi lors du Masters romain.
"Vous aimez être dans la poussière comme un chien ? OK. Je ne juge pas", a-t-il maugréé, au sujet de ce revêtement qu’il semble décidément honnir et qu'il venait de qualifier de "pire surface au monde pour (lui)", selon nos confrères de The Tennis Podcast. Une complainte prononcée lors d’un changement de côté, à 4-3 lors de la deuxième manche, dans la foulée d'un break concédé. Pas le meilleur des signaux, à trois semaines de Roland-Garros, où Medvedev (25 ans) n'a jamais passé un tour.

Jeu en contre, temps passé : Pourquoi Medvedev n'y arrive pas sur terre battue

ATP Rome
Medvedev impuissant face à Karatsev
12/05/2021 À 13:31
Roland-Garros
Medvedev avance sans forcer, Rublev a galéré
IL Y A 18 HEURES
Roland-Garros
Carabelli domine Karatsev au super tie-break et entre dans l'histoire
22/05/2022 À 19:06