Tennis
ATP Rotterdam

Diesel, Monfils a pris la mesure de Seppi

Partager avec
Copier
Partager cet article

Gaël Monfils lors du tournoi de Rotterdam 2019

Crédit: Getty Images

ParMaxime Battistella
13/02/2019 à 15:30 | Mis à jour 13/02/2019 à 16:02

ATP ROTTERDAM - Gaël Monfils a pris son temps mais il sera bien au rendez-vous des quarts de finale. Le Français a dominé mercredi l'Italien Andreas Seppi, 40e joueur mondial, en trois sets (4-6, 6-1, 6-3) au deuxième tour aux Pays-Bas.

Gaël Monfils enchaîne aux Pays-Bas. Après avoir sorti de manière convaincante le Belge David Goffin au premier tour, le Parisien a davantage souffert face à l'Italien Andreas Seppi, 40e joueur à l'ATP. Il a abandonné le premier set, avant de prendre la mesure de son adversaire (4-6, 6-1, 6-3) en 1h35 de jeu. Le Français est le premier qualifié pour les quarts de finale à Rotterdam où il retrouvera le vainqueur du match entre Mikhail Kukushkin et Damir Dzumhur, surprenant tombeur de Stefanos Tsitsipas.

Gaël Monfils s'est fait violence. Le Français a su retourner une situation mal engagée contre Andreas Seppi. Fort de sa demi-finale à Sofia la semaine dernière, il retrouve peu à peu un niveau de jeu moyen très intéressant. Malmené en fond de court en début de partie, il a su trouver des solutions tactiques pour renverser le cours du match.

ATP Dubaï

Touché mais pas coulé : Djokovic est aussi passé maître dans l’art du sauvetage

28/02/2020 À 21:13

Monfils a bien réagi

Face à un adversaire très régulier à l'échange, Monfils a d'abord éprouvé beaucoup de difficultés à changer de rythme, cédant son engagement à 4-4 puis le premier set dans la foulée. Mais loin de se laisser abattre, il a mis davantage d'intensité dans chaque frappe, se montrant plus agressif dès la relance pour faire le break d'entrée de deuxième set. On l'a également davantage vu au filet pour écourter les échanges et casser le rythme de Seppi.

Accroché en fond de court, Monfils a changé de rythme pour renverser Seppi

00:02:18

En total contrôle par la suite, le Parisien a étouffé son adversaire, en s'appuyant sur un service de plus en plus performant (60 % de premières balles et 11 aces). S'il a tout de même encore cédé son engagement dans la troisième manche, il s'était mis à l'abri auparavant en prenant par deux fois la mise en jeu adverse. S'il avait déjà montré face à David Goffin que son tennis était en place, Monfils a peut-être franchi un nouveau cap en gagnant dans un jour moyen.

ATP Dubaï

La 17e n'était pas la bonne : Monfils passe à un point d'une première face à Djoko

28/02/2020 À 17:47
ATP Dubaï

A Monfils les regrets : ses 3 balles de match vendangées contre Djokovic

28/02/2020 À 17:28
Dans le même sujet
TennisATP RotterdamAndreas SeppiGaël Monfils
Partager avec
Copier
Partager cet article